Le rêve paralympique de Cynthia Mathez

Tout juste rentrée en Suisse, la Tramelote évoque sa 1re participation aux Jeux paralympiques ...
Le rêve paralympique de Cynthia Mathez

Tout juste rentrée en Suisse, la Tramelote évoque sa 1re participation aux Jeux paralympiques et sa fierté d’avoir pu représenter la Suisse à Tokyo

Cynthia Mathez rentre en Suisse avec des étoiles plein les yeux (photo : www.cynthia-mathez.ch). Cynthia Mathez rentre en Suisse avec des étoiles plein les yeux (photo : www.cynthia-mathez.ch).

Les Jeux paralympiques de Tokyo resteront à jamais gravés dans la mémoire de Cynthia Mathez. Désormais établie en terre soleuroise, l’athlète née à Tramelan y a pris part pour la 1re fois de sa carrière cet été. Elle a terminé son tournoi de badminton dimanche avant de quitter le Japon dans la foulée. « C’est vraiment un rêve qui s’est réalisé », dit-elle avec une certaine émotion dans la voix. Encore sur son nuage, elle se dit « déçue qu’il n’y ait eu de spectateurs, mais très heureuse que les Jeux aient pu avoir lieu ». La Tramelote se tourne déjà vers le futur et les prochains paralympiques de Paris 2024. « C’est clair que ce sera un but pour moi », s’exclame-t-elle.

Cynthia Mathez : « J’espère qu’une autre parenthèse va bientôt s’ouvrir »

Cynthia Mathez a été impressionnée au Japon. « On voit partout des affiches Tokyo 2020. On représente notre pays, ça met une pression supplémentaire », raconte-t-elle. Des images plein la tête, elle se voit encore entrer pour la première fois dans le village olympique. « C’est le souvenir le plus marquant » de la spécialiste de badminton. La native de Tramelan se montre très fière de son parcours sportif avec un 4e rang en double et une 7e place en simple. Ces résultats lui ont ouvert l’appétit. « Pour Paris 2024, il y a vraiment une possibilité de médaille », lance-t-elle. Une parenthèse s’est refermée, mais une autre est déjà prête à s’ouvrir. /msc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus