Un nouveau défi pour Loïc Paroz

Le jeune homme de Tavannes va s’élancer sur les 10 km de Lausanne samedi pour tenter de doubler ...
Un nouveau défi pour Loïc Paroz

Le jeune homme de Tavannes va s’élancer sur les 10 km de Lausanne samedi pour tenter de doubler sa plus longue distance en course à pied. Son action vise aussi à soutenir la Fondation Un Grand Sourire

Loïc Paroz va s'attaquer aux 10 km de Lausanne avec l'objectif de doubler la plus longue distance qu'il a couru en compétition jusqu'ici. Loïc Paroz va s'attaquer aux 10 km de Lausanne avec l'objectif de doubler la plus longue distance qu'il a couru en compétition jusqu'ici.

Courir pour dépasser ses limites. C’est le mantra de Loïc Paroz. Ce coureur de 19 ans est atteint d’une dyspraxie sévère liée au syndrome d’Asperger. Il a découvert la course à pied en 2015 et a participé à de nombreuses courses depuis, dans la région et à l’étranger. Le Tavannois s’attaque samedi aux 10 km de Lausanne. Son défi a aussi pour but de soutenir la nouvelle Fondation Un Grand Sourire de la Neuveville, qui cherche à récolter des fonds pour venir en aide aux personnes en situation de handicap mental, notamment en offrant des loisirs sportifs aux plus jeunes.

Privé de courses durant de long mois à cause du Covid-19, ce nouveau challenge a redonné de la motivation à Loïc Paroz. Le jeune homme, qui n’a jamais dépassé les 5 km en compétition, s’entraîne trois fois par semaine pour atteindre son objectif, malgré une blessure à un pied qui a perturbé sa préparation. Il nous explique les difficultés qu’il rencontre lors de la pratique de la course à pied en raison de sa dyspraxie et pourquoi il a jeté son dévolu sur les 10 km de Lausanne  :

La découverte de la course à pied a été une révélation pour Loïc Paroz qui fuyait toute activité physique auparavant, notamment par peur des moqueries. La pratique de ce sport a aussi eu une influence positive sur son développement, selon sa maman, Samantha Mestral  :

Ses performances baskets aux pieds ont donc permis à Loïc Paroz de croire davantage en lui. Après les 10 km de Lausanne, il vise une sélection pour les Jeux nationaux Special Olympics qui se tiendront en juin 2022 à St-Gall. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus