Kambundji en finale du 200 m grâce à un nouveau RS

Mujinga Kambundji a sorti le grand jeu mardi aux Mondiaux de Eugene. La Bernoise de 30 ans ...
Kambundji en finale du 200 m grâce à un nouveau RS

Kambundji en finale du 200 m grâce à un nouveau RS

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Mujinga Kambundji a sorti le grand jeu mardi aux Mondiaux de Eugene. La Bernoise de 30 ans s'est qualifiée pour la finale du 200 m en battant nettement son record de Suisse.

Médaillée de bronze sur le demi-tour de piste lors des championnats du monde 2019, Mujinga Kambundji a réalisé 22''05 (avec un vent favorable 'parfait' de 2,0 m/s), soit 0''13 de mieux que sa marque établie le 14 juin dernier au Wankdorf. Elle ne s'est pourtant qualifiée qu'au temps, décrochant le dernier ticket, comme cela avait d'ailleurs déjà été le cas sur 100 m dans l'Oregon.

Un niveau bien plus relevé

Le niveau est en effet bien plus relevé sur 200 m à Eugene qu'il ne l'était en 2019 à Doha, où de nombreuses cadors avaient renoncé au 200 m. Cinq femmes ont en effet couru en moins de 22 secondes dans le cadre des demi-finales mardi, alors qu'un chrono de 22''51 avait suffi à Mujinga Kambundji pour se parer de bronze en 2019.

Les Jamaïcaines ont frappé fort. Respectivement 2e et 1re sur 100 m, Shericka Jackson (21''67) et Shelly-Ann Fraser Pryce (21''82) ont signé les deux meilleurs temps devant l'Américaine Tamara Clark (21''95) et la Britannique Dina Asher-Smith (21''96), qui sera comme sur la rectiligne la seule autre Européenne en lice en finale.

Mujinga Kambundji, 5e du 100 m à Eugene, devra donc une nouvelle fois se sublimer jeudi soir en finale. Mais la championne du monde 2022 du 60 m en salle a d'ores et déjà rempli son objectif en décrochant son ticket pour les deux finales du sprint, comme aux JO de Tokyo où elle avait terminé 6e sur 100 et 7e sur 200 m.

Giger qualifiée au temps

Deuxième Suissesse engagée mardi soir dans le Hayward Field de Eugene, Yasmin Giger a également rempli son contrat. La Thurgovienne de 22 ans s'est qualifiée au temps pour les demi-finales du 400 m haies, signant le deuxième meilleur chrono de sa jeune carrière en 55''90. Elle avait déjà passé un tour aux Jeux de Tokyo.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus