Les présidents des clubs de NL publient une lettre ouverte

L'inquiétude est vive dans le monde du hockey sur glace suisse. Les mesures de lutte contre ...
Les présidents des clubs de NL publient une lettre ouverte

Les présidents des clubs de NL publient une lettre ouverte

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

L'inquiétude est vive dans le monde du hockey sur glace suisse. Les mesures de lutte contre le coronavirus menacent de plus en plus la saison.

Les présidents des clubs de National League ont ainsi publié une lettre ouverte à l'adresse des autorités nationales et cantonales. Ce document arrive à deux jours de l'annonce du Conseil fédéral sur de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie.

En substance, les présidents des douze clubs de NL réaffirment leur volonté de tout mettre en oeuvre pour finir la saison. Ils soulignent aussi que le hockey sur glace, tout comme le football, prend une immense importance dans le pays, tant sur le plan social qu'économique. Il est à leurs yeux essentiel que le sport soit pratiqué même en temps de crise. 'Nous ne devons pas accorder la permission au coronavirus de nous dicter et d'interdire nos vies', écrivent-ils.

Les présidents affirment devoir, vouloir et pouvoir prendre des mesures appropriées pour organiser des matches de hockey devant un public en temps de pandémie. Les clubs relèvent avoir élaboré des concepts de protection pour la saison qui ont été jugés exemplaires et qui ont passé avec succès les tests pratiques.

Ils font aussi remarquer que les clubs ont accepté de jouer dans des patinoires remplies aux deux tiers, tout en réduisant les coûts et en baissant les salaires. Les actionnaires ont accepté des déficits importants pour cette saison et sont prêts à en supporter la charge tant que l'existence même des clubs n'est pas menacée.

'Grâce à ces mesures, nous voulons et nous pourrions continuer à jouer devant un maximum de deux tiers de notre public habituel. Nous ne voulons pas capituler face à un virus, ni en tant que clubs ni en tant qu'humains', poursuivent les présidents.

Les mesures récemment prises (huis clos dans certains cantons, dont Berne) et celles qui devraient l'être mercredi réduisent à néant les efforts faits par les clubs. Ils ont construit leur saison sur une base financière qui leur est retirée. Ils estiment que c'est injuste, car ils se sont adaptés à la situation, et aussi disproportionné, puisque les concepts de protection fonctionnent. 'La vie sociale doit continuer malgré le Covid-19', réclament les présidents.

En conclusion, ils lancent un appel au Conseil fédéral. 'Laissez nos joueurs jouer au hockey! S'ils ne sont pas autorisés à le faire devant des personnes qui ont des émotions parce que vous l'interdisez, alors indemnisez-nous et promettez-nous des aides à fonds perdus pour pallier les pertes supplémentaires que vous nous imposez.'

Le hockey suisse ne doit pas devenir victime du coronavirus, selon les clubs. 'Veillez à ce que nous puissions jouer la saison jusqu'à la fin, pour les supporters, pour le sport, pour la santé de notre pays.'

/ATS
 

Actualités suivantes