GP de France: Verstappen rigole, Leclerc pleure

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix de France au Castellet. Le Néerlandais a ...
GP de France: Verstappen rigole, Leclerc pleure

GP de France: Verstappen rigole, Leclerc pleure

Photo: KEYSTONE/AP/Manu Fernandez

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix de France au Castellet. Le Néerlandais a profité de la sortie de route de Charles Leclerc (Ferrari) alors en tête au 18e tour.

Le champion du monde en titre a ainsi accentué son avance au général après sa septième victoire de la saison, la 27e de sa carrière en formule 1. Verstappen a devancé les Mercedes de Lewis Hamilton, qui a signé son meilleur résultat de l'année pour son 300e GP, et George Russell.

La course a basculé au 18e des 53 tours sous la canicule du sud de la France. Charles Leclerc a commis une erreur et est sorti de la piste, ruinant ainsi ses espoirs. 'C'est de ma faute. J'ai essayé de trop pousser et j'ai perdu l'arrière', a reconnu le Monégasque, qui se retrouve désormais à 63 points de Verstappen au championnat.

Désillusion

Ses cris de frustration après cette sortie de piste ont rassuré sur son état de santé. Mais Leclerc devait être inconsolable après cette nouvelle désillusion dans la course au titre. 'Si au bout du championnat il me manque une trentaine de points, je saurai que c'est de ma faute. Je dois reprendre le dessus si je veux être champion du monde', a-t-il déclaré.

Comme l'an passé, Max Verstappen a devancé Lewis Hamilton au Castellet. Mais pour le Britannique, cette 2e place a cette année une autre signification. Le septuple champion du monde, âgé de 37 ans, n'a pas encore remporté de course après 12 manches, une première dans sa carrière en F1 entamée en 2007, la faute à une Mercedes pas au niveau des meilleures.

187e podium

Mais, parti comme un missile pour doubler au départ Sergio Pérez (Red Bull), le 6e du championnat confirme qu'il est en forme avec un 4e podium d'affilée. Pour son 300e Grand Prix en F1, il s'est offert un 187e podium, ce qui constitue un record. Et son équipier George Russell a offert à Mercedes un premier double podium cette saison, doublant Pérez en toute fin de course.

Derrière, Carlos Sainz, parti 19e en raison d'un changement de moteur au-delà du quota de trois autorisé par saison, a pu remonter à la 5e place. L'épreuve n'a pas souri aux Alfa Romeo-Ferrari. Valtteri Bottas a dû se contenter d'une anonyme 14e place alors que Guanyu Zhou a abandonné.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus