Bezzecchi espère recourir ce week-end en Indonésie

Marco Bezzecchi (Ducati-VR46), opéré dimanche d'une fracture de la clavicule droite, espère ...
Bezzecchi espère recourir ce week-end en Indonésie

Bezzecchi espère recourir ce week-end en Indonésie

Photo: KEYSTONE/EPA/RAJAT GUPTA

Marco Bezzecchi (Ducati-VR46), opéré dimanche d'une fracture de la clavicule droite, espère remonter sur sa moto dès ce week-end lors du Grand Prix d'Indonésie de MotoGP, a-t-il indiqué mercredi.

'Ce sera une course contre la montre pour essayer d'être en piste vendredi à Mandalika. Ce n'était pas une blessure nécessaire, surtout à ce moment crucial de la saison', a déclaré l'Italien.

Troisième au classement du championnat MotoGP, à 54 points du leader, son compatriote Francesco Bagnaia (Ducati), et à 51 longueurs de l'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac), le pilote italien est encore en course pour le titre mondial.

Bezzechi s'est blessé samedi lors d'un entraînement au ranch de Valentino Rossi, le propriétaire de l'équipe VR46.

'Immédiatement après l'opération, j'ai vu la possibilité d'essayer de prendre part au Grand Prix. Nous avons attendu 48 heures et après les dernières consultations médicales et un programme de kinésithérapie très intensif jusqu'au dernier moment avant le départ, nous avons décidé avec l'équipe d'essayer d'aller en Indonésie pour être apte à rouler', a expliqué Bezzecchi, qui devrait obtenir le feu vert des médecins jeudi au circuit de Mandalika, situé sur l'île de Lombok.

Des retours

Plusieurs pilotes effectueront par ailleurs leur retour de blessure au Grand Prix d'Indonésie, 15e manche sur 20 de la saison de MotoGP.

L'Italien Enea Bastiannini (Ducati), victime de deux fractures à la main et la cheville gauches lors du GP de Catalogne début septembre, devrait obtenir l'accord du corps médical pour remonter sur sa moto, tout comme l'Italien Luca Marini (Ducati-VR46), qui s'était fracturé la clavicule droite lors du GP d'Inde il y a trois semaines, et l'Espagnol Alex Marquez (Ducati-Gresini), qui s'était brisé trois côtes également en Inde.

Enfin, l'Espagnol Alex Rins (Honda-LCR), convalescent depuis ses fractures au tibia et au péroné de la jambe droite au Mugello début juin, espère pouvoir disputer tout le week-end à Mandalika. Il avait tenté de revenir au Japon il y a deux semaines mais avait renoncé après la première journée d'essais car 'la douleur était trop forte.'

/ATS
 

Actualités suivantes