GP de Grande-Bretagne: Hamilton gagne sur trois roues

Lewis Hamilton (Mercedes) a gagné le GP de Grande-Bretagne à Silverstone pour la 7e fois de ...
GP de Grande-Bretagne: Hamilton gagne sur trois roues

GP de Grande-Bretagne: Hamilton gagne sur trois roues

Photo: KEYSTONE/AP/Ben Stansall

Lewis Hamilton (Mercedes) a gagné le GP de Grande-Bretagne à Silverstone pour la 7e fois de sa carrière. Mais il s'en est fallu de peu, car il a crevé dans le dernier tour et a failli être rejoint.

Le Britannique semblait parti pour un succès sans histoire. Mais son pneu avant gauche a rendu l'âme dans le dernier tour, mais il est quand même parvenu à passer la ligne d'arrivée en vainqueur grâce à l'avance creusée auparavant.

'Jusqu'au dernier tour, tout se passait bien. Valtteri poussait fort derrière moi, mais j'essayais de gérer les pneus. Quand j'ai entendu qu'il avait crevé, j'ai regardé les miens et cela semblait ok. Quand l'avant gauche a crevé, mon coeur a presque cessé de battre. Il s'est agi de rouler le plus prudemment possible. Je ne pensais pas arriver à négocier les deux derniers virages. Je n'ai jamais vécu une chose pareille dans le dernier tour', a résumé Hamilton, tout content d'avoir préservé la victoire.

Le sextuple champion du monde a ainsi renforcé sa place de leader du championnat. Hamilton a fêté un 87e succès en formule 1, le troisième de la saison en quatre courses. Il n'est plus qu'à quatre victoires du record détenu par Michael Schumacher. A Silverstone, le no 44, parti de la pole position, a devancé Max Verstappen (Red Bull-Honda) et Charles Leclerc (Ferrari).

Verstappen, qui s'est arrêté au 51e tour pour chausser des pneus tendres dans le but de signer le meilleur tour, va sans doute regretter ce choix. S'il n'avait pas stoppé, il aurait gagné en profitant de la crevaison d'Hamilton.

Valtteri Bottas (Mercedes), qui semble être le seul rival d'Hamilton dans sa quête d'un septième titre mondial, a crevé au 50e des 52 tours. Le Finlandais n'a fini que 11e alors qu'il avait la 2e place assurée. Ce zéro pointé constitue une bien mauvaise opération pour lui. Au championnat, Hamilton compte en effet désormais 88 points, contre 58 pour Bottas et 52 pour Verstappen.

Les Alfa Romeo-Ferrari n'ont joué aucun rôle dans cette course et fini loin des points. Antonio Giovinazzi a terminé 14e et Kimi Raikkonen 17e et dernier.

La prochaine course aura encore lieu à Silverstone dans une semaine, sous l'appellation GP du 70e anniversaire de la F1. Les écuries vont devoir plancher sur la dégradation des pneus, d'autant plus que Pirelli apportera des gommes plus tendres pour cette épreuve. Une stratégie à deux arrêts va sans doute s'imposer.

/ATS
 

Actualités suivantes