Martin remporte le sprint et réduit l'écart sur Bagnaia

L'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac) a remporté le sprint du Grand Prix du Qatar de MotoGP ...
Martin remporte le sprint et réduit l'écart sur Bagnaia

Martin remporte le sprint et réduit l'écart sur Bagnaia

Photo: KEYSTONE/EPA/FAZRY ISMAIL

L'Espagnol Jorge Martin (Ducati-Pramac) a remporté le sprint du Grand Prix du Qatar de MotoGP, avant-dernière manche de la saison.

Il a réduit à 7 points l'écart avec le leader du championnat, l'Italien Francesco Bagnaia (Ducati), seulement cinquième samedi.

Le Madrilène, qui s'était élancé en cinquième position, a réalisé une superbe course et repris sept longueurs au Turinois, parti quatrième et qui n'a jamais semblé dans le coup durant la course, disputée en nocturne sur le circuit de Lusail.

'Je savais que j'avais le potentiel de gagner. Je suis bien parti, puis je suis sorti un peu large mais après j'ai réussi à redoubler tous les autres pilotes et quand j'étais en tête j'étais très rapide', a expliqué Martin.

Bagnaia, qui avait une petite chance d'être sacré champion du monde pour la deuxième année consécutive au Qatar, ne peut désormais plus décrocher le titre dans le Golfe et tout se jouera donc le week-end prochain, lors du dernier week-end de la saison à Valence.

Très nerveux

Martin, apparu très nerveux et pas à son aise vendredi lors des essais et samedi après-midi lors des qualifications, a su garder la tête froide dans la soirée pour s'imposer avec autorité et mettre la pression sur le tenant du titre.

'Gagner aujourd'hui était important pour réduire l'écart donc c'est bien, mais demain (dimanche) sera encore le grand moment du week-end avec le Grand Prix donc j'espère pouvoir continuer à réduire l'écart', a affirmé l'Espagnol.

Après un bon départ qui l'a vu s'emparer de la troisième, le pilote Pramac est sorti un peu large dans un virage et a perdu deux rangs. Mais il n'a pas tardé à reprendre sa marche en avant.

Au deuxième tour, il a d'abord doublé Marc Marquez (Honda) avant de réaliser un superbe dépassement sur Bagnaia à l'intérieur en retardant au maximum son freinage et en touchant même son adversaire, qui a aussi été doublé par Fabio Di Giannantonio (Ducati-Gresini) dans la foulée.

En fin de cinquième tour, peu avant la mi-course, Martin a ensuite dépassé Alex Marquez (Ducati-Gresini) et Luca Marini (Ducati-VR46) pour prendre les commandes et ne plus jamais les lâcher.

Il a petit à petit creusé l'écart sur ses concurrents, mais a tremblé dans les dernières minutes où il a dû résister au retour inattendu de Di Giannantonio, qui a finalement échoué à moins de quatre dixièmes, tandis que Bagnaia a terminé à presque quatre secondes du vainqueur.

Note:

Complété

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus