Max Verstappen toujours favori, mais pas sans rivaux

Il a beau déjà viser un sixième succès cette année, le maître des circuits de F1 Max Verstappen ...
Max Verstappen toujours favori, mais pas sans rivaux

Max Verstappen toujours favori, mais pas sans rivaux

Photo: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Il a beau déjà viser un sixième succès cette année, le maître des circuits de F1 Max Verstappen arrive ce week-end à Monaco talonné par des adversaires en grande forme. A commencer par Lando Norris.

Le Britannique, revenu comme un boulet de canon dans les roues de son adversaire à la fin du GP d'Emilie-Romagne, a finalement terminé deuxième. Mais il assure désormais qu'il n'y a plus 'aucune raison de nier' que McLaren peut se battre pour les victoires, lui qui a remporté son premier succès en GP dans l'élite à Miami début mai.

'On peut maintenant le confirmer: nous sommes à la lutte pour les premières places avec Red Bull et Ferrari', avait-il clamé à l'arrivée du GP dimanche soir à Imola.

Record en vue pour 'Mad Max'

Au pied de 'son' Rocher, le pilote de la Scuderia Charles Leclerc - très régulier depuis le début de la saison - peine toujours à briller. Dans ses rues, le Monégasque a systématiquement dû abandonner entre 2017 (quand il était encore en F2, l'antichambre de la F1) et 2021, après des problèmes techniques ou des accrochages. L'an dernier, il a terminé à une anonyme 6e place tandis qu'en 2022, il a échoué au pied du podium.

Comme d'habitude à Monaco, la course débutera encore plus qu'ailleurs lors des qualifications samedi, puisque les dépassements y sont rares en course. Et, à ce jeu, 'Mad Max' a l'avantage puisque le roi des qualifications, c'est lui: au volant de sa surpuissante RB20, le triple champion en titre a signé à Imola sa 8e pole consécutive depuis le GP d'Abou Dhabi, en fin de saison 2023, égalant la légende brésilienne Ayrton Senna, dont on célèbre cette année le 30e anniversaire de la mort.

/ATS
 

Actualités suivantes