Monza: une course imprévisible qui fait du bien à la F1

Le GP d'Italie à Monza a connu un dénouement inattendu, qui donne un coup de jeune bienvenu ...
Monza: une course imprévisible qui fait du bien à la F1

Monza: une course imprévisible qui fait du bien à la F1

Photo: KEYSTONE/AP/Jennifer Lorenzini

Le GP d'Italie à Monza a connu un dénouement inattendu, qui donne un coup de jeune bienvenu à la formule 1. Pierre Gasly (AlphaTauri-Honda) s'est imposé devant Carlos Sainz (McLaren-Renault).

Gasly (24 ans) a fêté le premier succès de sa carrière. Le Français a profité des circonstances pour réussir un tout gros coup, apportant à son pays sa première victoire depuis celle d'Olivier Panis en 1996 à Monaco. Il a bien résisté aux assauts de Sainz dans les derniers tours. L'Espagnol n'avait lui aussi jamais encore gagné, tout comme d'ailleurs le Canadien Lance Stroll (Racing Point-Mercedes), qui a complété un improbable podium.

Les Mercedes, qui semblaient parties pour réussir le doublé, ont connu un jour sans. Lewis Hamilton aurait gagné sans le moindre problème sans une erreur de son équipe. Alors que la safety car était en piste, il a été appelé au 20e tour pour changer de pneus alors que la voie des stands était fermée.

Pénalisé d'un stop and go de dix secondes, qu'il a purgé après le deuxième départ consécutif au drapeau rouge brandi à mi-course après la sortie de route de Charles Leclerc (Ferrari), l'Anglais s'est retrouvé dernier à trente secondes du peloton. Il a alors effectué une folle remontée pour finir 7e, en signant le meilleur tour.

Son coéquipier Valtteri Bottas, 5e, a déçu. Le Finlandais a raté son départ, passant 6e au terme du tour initial. Il n'a jamais ensuite trouvé le bon rythme. Au championnat, Hamilton reste confortablement en tête avec 164 points, contre 117 pour Bottas et 110 pour Max Verstappen (Red Bull-Honda), qui a abandonné.

/ATS
 

Actualités suivantes