En sécurité à 230 km/h dans les Rangiers

La sécurité fait bel et bien office de cheval de bataille pour les organisateurs de la course ...
En sécurité à 230 km/h dans les Rangiers

 L'Italien Simone Faggioli cherchera à s'imposer pour la quatrième fois consécutive aux Rangiers.

La sécurité fait bel et bien office de cheval de bataille pour les organisateurs de la course de côte Saint-Ursanne – les Rangiers. La 72e édition se tient les 15 et 16 août, avec comme centre névralgique la cité médiévale. Une fois n’est pas coutume, le comité d’organisation a investi pour améliorer la sécurité des pilotes et celle des spectateurs. Au total, 580 mètres de glissières supplémentaires ont été ajoutés et cinq arbres ont été abattus sur la gauche de la chaussée, pour un coût de 50'000 francs. A noter que la manifestation tourne avec un budget de 340'000 francs.

Un plateau de rêve

Les organisateurs et le public peuvent se réjouir. Les meilleurs pilotes européens seront au rendez-vous. Le tenant du titre, Simone Faggioli, sera de la partie, lui qui détient le record du tracé. D’ailleurs, la fréquentation est importante cette année, avec 215 pilotes inscrits, issus de 12 nations différentes. Il y aura 148 Helvètes au départ.

Des mesures pour améliorer le confort des spectateurs

Si la sécurité des pilotes a été augmentée, le confort des spectateurs n’a pas été laissé de côté. Les organisateurs ont prévu plus de cabines sanitaires et de meilleure qualité. Par ailleurs, ils ont ordonné au speaker d’avertir les spectateurs au plus vite lors d’une sortie de route ou d’une interruption de course. La canicule qui a sévi dans la région ces derniers jours a contraint le comité à adopter une mesure un peu particulière. Des cendriers seront distribués aux spectateurs, afin de limiter le risque d’incendie. A noter que, contrairement à la dernière édition, les spectateurs pourront se placer à nouveau juste au-dessus du Petit Susten, là où le spectacle est garanti. /mle


Actualisé le