Caroline Agnou poursuit son apprentissage

Caroline Agnou confirme son statut de grands espoirs de l’heptathlon. La championne d'Europe ...
Caroline Agnou poursuit son apprentissage

L’athlète biennoise a pris la 21e place de l'heptathlon des Mondiaux de Londres

Caroline Agnou (photo : www.carolineagnou.ch) Caroline Agnou (photo : www.carolineagnou.ch)

Caroline Agnou confirme son statut de grands espoirs de l’heptathlon. La championne d'Europe M23 a terminé 21e du concours des Championnats du monde d’athlétisme dimanche à Londres avec un total de 6001 points. Elle a été bonne en longueur (6m22) mais a eu le malheur de heurter un obstacle sur son 100 m haies, laissant échapper quelques dixièmes dans l'aventure (13''95). « Dans l'ensemble, je suis contente ! », a-t-elle dit. « Ma deuxième journée s'est mieux passée que la première, même si j'avais les jambes lourdes sur le 800 m ».

Deuxième plus jeune heptathlonienne du plateau, néophyte à ce niveau, Géraldine Ruckstuhl s'est, pour sa part, encore mieux défendue avec sa 11e place. Son total de 6230 points se situe à 127 unités de son récent record national. « Je n'aurais jamais pensé pouvoir me hisser encore à ce niveau, quinze jours après ma médaille d'argent à Grosseto » (aux Européens juniors, ndlr), s'est-elle réjouie. La Lucernoise n'a connu qu'une seule petite défaillance, à la longueur (5m82). Pour le reste, elle a confirmé, à 19 ans, qu'elle représente aussi le futur de la discipline, elle qui fut championne du monde cadette (M18) en 2015.

 

Le titre s’en va en Belgique

La Belgique a décroché le premier titre mondial de son histoire en athlétisme avec la victoire de Nafissatou Thiam. Elle a peiné sur le 800 m final (2'21''42), mais la liane de Liège avait fait la différence dans les sauts (1m95 à la hauteur, 6m57 à la longueur) pour devancer, avec 6784 points, l'Allemande Carolin Schäfer (6696) et la Néerlandaise Anouk Vetter (6636). La Belge de 23 ans avait déjà gagné le titre olympique à Rio. /ats+emu


Actualisé le