Les préparatifs de la fête cantonale bernoise de lutte 2021 sont lancés

Tramelan accueillera cet événement du sport traditionnel suisse les 7 et 8 août 2021, plus ...
Les préparatifs de la fête cantonale bernoise de lutte 2021 sont lancés

Tramelan accueillera cet événement du sport traditionnel suisse les 7 et 8 août 2021, plus de 6'000 spectateurs et 300 jeunes lutteurs et actifs sont attendus

Quelques membres du comité d'organisation devant la place où seront disposés les ronds de sciure. De gauche à droite : Michel Bourqui, Madeleine Deckert, Hervé Gullotti, Reinhard Jossen et Michel Schär. Quelques membres du comité d'organisation devant la place où seront disposés les ronds de sciure. De gauche à droite : Michel Bourqui, Madeleine Deckert, Hervé Gullotti, Reinhard Jossen et Michel Schär.

Tramelan sera dans moins de deux ans un haut lieu du sport traditionnel suisse le temps d'un week-end. La fête cantonale bernoise de lutte s’y tiendra en effet les 7 et 8 août 2021. Elle se déroulera sur le terrain d’entraînement du FC Tavannes/Tramelan, situé à côté de la patinoire. Si le stade de football du FCTT n’a pas été retenu (également situé à quelques pas de là), c’est pour ménager la pelouse qui peut être soumise à rude épreuve comme l’a montré la dernière fête cantonale bernoise qui s’est déroulée dans le Jura bernois en 2014 à St-Imier.


Les fêtes cantonales des jeunes lutteurs et des actifs réunies en un week-end

Plus de 300 jeunes lutteurs et actifs s’affronteront dans les ronds de sciure et les organisateurs espèrent entre 6'000 et 8'000 spectateurs, soit presque moitié moins que lors des fêtes cantonales qui se déroulent dans la partie alémanique du canton. Le budget estimé à 500'000 francs sera également loin des 2 millions déjà déboursés par d'autres régions. Mais Tramelan réunira pour la première fois les fêtes cantonales des jeunes lutteurs et des actifs dans un même week-end. Les jeunes s’affronteront le samedi avec à la clé une qualification pour la fête fédérale des jeunes lutteurs programmée trois semaines plus tard à Schwarzenburg. Les actifs en découdront le dimanche, ce sera également la dernière occasion pour eux de décrocher un billet pour la fête de lutte actifs de Kilchberg, événement de dimension fédérale.

Hervé Gullotti revendique le côté familial de la fête cantonale bernoise de lutte qui sera organisée à Tramelan

L’enjeu sportif sera donc bien aux rendez-vous. Les organisateurs espèrent d’ailleurs la présence des trois Rois de la lutte bernois encore en activité que sont Christian Stucki, Matthias Glarner et Kilian Wenger. « Nous aurons aussi huit invités des autres régions suisses. En règle générale, ils envoient parmi leurs meilleurs lutteurs pour essayer de défier nos Bernois », confie Reinhard Jossen, co-président de la manifestation. Également président de l'association des lutteurs du Jura bernois, il espère « 4 à 5 lutteurs locaux » parmi les concurrents.


Le baptême du taureau en août 2020 aux Reussilles

Les préparatifs sont donc déjà bien lancés, à plus d’un an et demi de la manifestation. « Ça ne s’improvise pas », sourit l’autre co-président Hervé Gullotti en avançant le chiffre des 500 bénévoles nécessaires pour l’organisation. Le véritable compte à rebours sera lancé en août 2020 aux Reussilles lors du baptême du taureau qui sera offert au dernier lutteur encore debout dans les ronds de sciure de Tramelan. /jpi

Entretien avec Reinhard Jossen, co-président de la manifestation


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus