« Un beau défi pour Corgémont »

Le comité d’organisation de la 93e Fête de lutte du Jura bernois a présenté mercredi matin ...
« Un beau défi pour Corgémont »

Le comité d’organisation de la 93e Fête de lutte du Jura bernois a présenté mercredi matin les contours de la prochaine édition, qui se déroulera pour la troisième fois à Corgémont

La Fête de lutte du Jura bernois passe de Péry à Corgémont cette année. (photo: archives) La Fête de lutte du Jura bernois passe de Péry à Corgémont cette année. (photo: archives)

Cap sur la 93e Fête de lutte du Jura bernois. La manifestation aura lieu les 13 et 14 juin à Corgémont. Elle se déroulera sur le terrain à proximité de la Salle de spectacles. C’est la troisième fois de l’histoire que la localité du Vallon accueillera la compétition. Les organisateurs ont fait le point en vue de la prochaine édition mercredi matin lors d’une conférence de presse. Même si les tâches à assumer sont nombreuses pour cette première à Corgémont, le comité local ne manque pas d’ambition. « Notre objectif est de faire perdurer les fêtes de lutte dans la région », s’est exprimé Etienne Klopfenstein, président du comité d'organisation et maire de la commune. 

Etienne Klopfenstein : « Pour Corgémont, c’est aussi un avantage »

Les préparatifs vont bon train

Les organisateurs se sont également montrés satisfaits de l'avancée des tâches à ce jour. Corgémont ayant été désigné hôte de la compétition tardivement, le timing est en effet relativement court. « Cela nous pousse à avancer plus rapidement », a toutefois rassuré Etienne Klopfenstein. Le comité de cette 93e cuvée peut également compter sur l’appui de ses prédécesseurs, à savoir les membres de l’organisation de la précédente édition qui s’est déroulée à Péry. « Une aide extrêmement précieuse », comme l’a avoué le vice-président du comité, Michel Tschan.

Michel Tschan : « Un soutien énorme »

A noter que hormis le Bernois Mathias Aeschbacher, aucune autre « pointure » de la discipline n'a encore confirmé sa présence. Par contre, le prix destiné au futur vainqueur est déjà connu. Il s’agit du taureau Jeanfaivre, propriété de la famille de Martin Tschan. Le bovin est né à la ferme du Jeanbrenin. Sa mère a notamment remporté le titre de Miss Jura bernois. /ygo

Voici Jeanfaivre, le bovin promis au vainqueur de la 93e Fête de lutte du Jura bernois. Voici Jeanfaivre, le bovin promis au vainqueur de la 93e Fête de lutte du Jura bernois.


Actualisé le