« Je m'entraîne avec » Léonie de Sloovere

Le pole sport mêle agilité, souplesse et force. Aujourd'hui en Suisse, la discipline est surtout ...
« Je m'entraîne avec » Léonie de Sloovere

Le pole sport mêle agilité, souplesse et force. Aujourd'hui en Suisse, la discipline est surtout pratiquée par des femmes, mais les hommes s'y mettent peu à peu

Notre journaliste Caroline Toussaint s'est essayée au pole sport, épaulée (et surtout soutenue) par l'athlète jurassienne Léonie de Sloovere, vice championne de Suisse en 2019, catégorie Elite Senior Women. Notre journaliste Caroline Toussaint s'est essayée au pole sport, épaulée (et surtout soutenue) par l'athlète jurassienne Léonie de Sloovere, vice championne de Suisse en 2019, catégorie Elite Senior Women.

L’agilité, la grâce, la force et la souplesse  : voici en quelques mots les qualités à développer pour pratiquer le pole sport.  Un ou une athlète s’accroche à une barre métallique -la pole- et effectue des figures aériennes, en mouvement ou figées.
Ce sport est devenu populaire dans les années nonante et des compétitions ont commencé à émerger dix ans plus tard. A l’Acropole Studio, à Delémont, Léonie De Sloovere enseigne la discipline. Cette vice-championne de Suisse de pole sport, sacrée en 2019 dans la catégorie Elite Senior Women, a donné un cours à notre journaliste Caroline Toussaint dans le cadre de notre chronique sportive : 

« On va commencer par une figure de base : le step around back hook »

Aujourd'hui, ce sont principalement des femmes qui s’essaient à la discipline. Le pole sport souffre encore de nombreux préjugés, il est notamment confondu avec le pole dance, réputé pour être plus sulfureux… Le pole sport, quant à lui, n'est pas voué à être sensuel, et tout le monde peut s’y essayer, selon Léonie de Sloovere :

« Ca reste assez fermé, les hommes n’osent pas se lancer. Pourtant, c’est un sport de force, les hommes sont plus capables que nous de faire certaines figures »

L'Acropole Studio de Delémont et celui de Neuchâtel  seront représentés au mois de mai aux Championnats suisses de pole sport, à Bienne... et peut-être un peu plus tard dans l’année, aux Championnats du monde, à Lausanne. /cto

Léonie de Sloovere nous présente un enchaînement de figures :


Actualités suivantes

Articles les plus lus