Les clubs professionnels soutenus à fonds perdu

Les clubs professionnels et semi-professionnels obtiendront des contributions à fonds perdu ...
Les clubs professionnels soutenus à fonds perdu

Les clubs professionnels soutenus à fonds perdu

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les clubs professionnels et semi-professionnels obtiendront des contributions à fonds perdu pour faire face aux difficultés liées au coronavirus. Le Conseil fédéral a entendu les souhaits des clubs.

En plus de l'obtention de prêts, les clubs pourront recevoir des indemnités allant jusqu'à deux tiers du montant des pertes en matière de billetterie. Le gouvernement veut par cette mesure sauvegarder les structures de base du sport de performance et du sport populaire en Suisse. Il tient aussi à maintenir le championnat et les matches.

Le montant des contributions se fondera sur les recettes de la saison 2018/2019. Le versement sera soumis à des conditions strictes. Les clubs devront réduire durablement les très hauts salaires et renoncer à la distribution de dividendes. Ils devront poursuivre le travail d'encouragement de la relève et de la promotion des femmes dans la même mesure que pour la saison 2018/2019 et utiliser les fonds de manière totalement transparente.

Sur les 175 millions de francs débloqués pour l'octroi de prêts en 2021, un montant de 115 millions doit pouvoir être alloué au versement de contributions à fonds perdu.

Prêts aussi

Les clubs pourront aussi continuer à bénéficier de ces prêts. Le Conseil fédéral a présenté les modalités pour ceux-ci il y a deux semaines. Outre les clubs des ligues professionnelles de football et de hockey sur glace, les sportifs semi-professionnels pourront également en profiter. Il s'agit notamment des clubs de basketball, handball, volleyball et d'unihockey, ainsi que de football et hockey sur glace féminins concourant dans la ligue la plus élevée.

La Confédération pourra accorder des prêts sans intérêts, s'élevant au maximum à un quart des charges d'exploitation de la saison 2018/2019, pour participer aux matches de leur ligue. Les clubs devront fournir des garanties à hauteur de 25%.

/ATS
 

Actualités suivantes