Chantal Daucourt : « Un moment incroyable pour le sport féminin »

L’ancienne triple championne d’Europe de VTT, la Jurassienne Chantal Daucourt, réagit au magnifique ...
Chantal Daucourt : « Un moment incroyable pour le sport féminin »

L’ancienne triple championne d’Europe de VTT, la Jurassienne Chantal Daucourt, réagit au magnifique triplé des vététistes helvétiques aux JO de Tokyo

Le VTT suisse a connu un mardi historique qui marquera l'histoire du sport helvétique. Jolanda Neff (de face) s'est parée d'or, devant Sina Frei (de dos avec le dossard n°8) et Linda Indergand (ici à gauche). (Photo: AP Photo/Christophe Ena). Le VTT suisse a connu un mardi historique qui marquera l'histoire du sport helvétique. Jolanda Neff (de face) s'est parée d'or, devant Sina Frei (de dos avec le dossard n°8) et Linda Indergand (ici à gauche). (Photo: AP Photo/Christophe Ena).

C’est un mardi à marquer d’une pierre blanche pour le sport helvétique. Les vététistes ont réalisé un magnifique triplé dans le cross-country féminin, en VTT, lors des Jeux olympiques de Tokyo. C’est la troisième fois de l’histoire que la Suisse signe un triplé aux JO, après 1924 et 1936, les deux fois en gymnastique. La St-Galloise Jolanda Neff s’est parée d’or, alors que la Zurichoise Sina Frei a gagné l’argent et l’Uranaise Linda Indergand le bronze. L’ancienne championne de VTT, la Jurassienne Chantal Daucourt, livre sa réaction à RFJ après cet exploit. L’ex-habitante du Val Terbi souligne que la nouvelle championne olympique a su tirer profit d’un terrain optimal pour son profil, à savoir humide et très technique.


« Il y a cette culture du VTT »

Ravie, Chantal Daucourt a réagi avec grand bonheur au sacre de Jolanda Neff et à cette « razzia » helvétique en VTT féminin, à Tokyo. D’après elle, il a, certes, fallu un brin de réussite pour ce moment historique. Mais c’est surtout le fruit du travail, selon la Jurassienne qui travaille aujourd’hui dans le domaine médical. « La Suisse a toujours été une nation forte », reconnaît celle qui a notamment gagné le bronze mondial en 1995 et terminé 11e des Jeux olympiques de Sydney, en 2000. Elle l’explique de plusieurs manières : d’une part, notre pays a un terrain propice pour la pratique du VTT. D’autre part, Swiss Cycling s’est entouré de bons entraîneurs pour développer et encadrer les talents. Enfin, selon Chantal Daucourt, le succès helvétique dans cette discipline s’explique aussi par l’existence d’écoles de vélo performantes. 

Entretien complet avec Chantal Daucourt

« Un caractère très fort »

Jolanda Neff a laissé de jolis souvenirs dans le Jura. La St-Galloise avait remporté le titre national en 2017 à Montsevelier. Membre de l’organisation du championnat helvétique, Clovis Chételat avait côtoyé la nouvelle championne olympique. Il se souvient de son « caractère très fort » et de sa volonté de toujours se surpasser. Il souligne également la sympathie de la championne, très accessible et « abordable », selon Clovis Chételat. D’après ce dernier, si Jolanda Neff a été sacrée championne olympique, « ce n’est pas par hasard ». /mle

Clovis Chételat : « Elle croit surtout en elle »

Jolanda Neff s'était imposée dans le Val Terbi en 2017, tout comme elle l'avait également fait en 2015 d'ailleurs (photo : archives 2017 Georges Henz). Jolanda Neff s'était imposée dans le Val Terbi en 2017, tout comme elle l'avait également fait en 2015 d'ailleurs (photo : archives 2017 Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus