Liège - Bastogne - Liège: Hirschi 2e et frustré

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a gagné Liège - Bastogne - Liège in extremis, profitant d'une incroyable ...
Liège - Bastogne - Liège: Hirschi 2e et frustré

Liège - Bastogne - Liège: Hirschi 2e et frustré

Photo: KEYSTONE/AP/Olivier Matthys

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a gagné Liège - Bastogne - Liège in extremis, profitant d'une incroyable erreur de Julian Alaphilippe. Le Suisse Marc Hirschi a fini 2e, mais il peut avoir des regrets.

Le Bernois aurait pu s'imposer s'il n'avait pas été gêné par le champion du monde dans le sprint. Alaphilippe a lancé l'emballage final qui regroupait cinq coureurs, mais il a changé de trajectoire et a forcé Hirschi à freiner.

Croyant la victoire acquise, le Français a levé les mains à une dizaine de mètres de l'arrivée, ce qui a permis à Roglic de le dépasser sur le fil. Le champion du monde a été sanctionné pour avoir gêné Hirschi et rétrogradé au 5e rang.

Cette issue est frustrante pour Hirschi, qui semblait le plus fort dans le final. Le Bernois était en route pour un doublé après son succès mercredi dans la Flèche wallonne. Il a été le seul à pouvoir suivre Alaphilippe lors de son attaque à 10 km de l'arrivée dans la côte de la Roche-aux-Faucons, avant le retour de Roglic et de son compatriote Tadej Pogacar, le vainqueur du Tour de France.

Les Suisses se sont illustrés avant même le final. Michael Schär et Gino Mäder se sont glissés dans l'échappée du jour, qui comptait huit coureurs. Les deux Suisses ont ensuite faussé compagnie à leurs collègues avant que Schär ne lâche Mäder un peu avant les derniers 50 km.

Michael Albasini a disputé quant à lui la dernière course de sa carrière. Le Thurgovien, 2e de la 'Doyenne' en 2016, va devenir dès la saison prochaine sélectionneur de l'équipe de Suisse, en remplacement de son père. Le vétéran helvétique, qui aura 40 ans le 20 décembre, a attaqué à 27 km du but. Mais son baroud d'honneur n'aura duré qu'un peu moins de quatre km.

/ATS
 

Actualités suivantes