Bienne battu d'entrée

Le FC Bienne commence mal son championnat de Challenge League. Le club seelandais s’est incliné ...
Bienne battu d'entrée

  Norman Peyretti (ici en blanc face au Genevois Tibert Pont) a été très actif pour la première sortie officielle du FC Bienne dans la saison 2014/2015. Le Français a été récompensé en trouvant la faille à la 33e minute de jeu, son premier but en match officiel sous les couleurs biennoises.

Le FC Bienne commence mal son championnat de Challenge League. Le club seelandais s’est incliné dimanche après-midi à Genève face à Servette 2-1. Les hommes de Bidu Zaugg ont tout perdu dans les cinq dernières minutes de la partie. Après avoir ouvert le score par Norman Peyretti à la 33e, ils ont concédé l’égalisation sur penalty à la 88e. Servette a ensuite forcé la décision à la 91e.

Chacun sa mi-temps

Face à un des favoris de ce championnat, le FC Bienne ne s'est pas caché. Les Seelandais ont été les premiers à mettre le nez à la fenêtre dans ce match. Ils ont touché la barre à la 20e minute de jeu sur une tête de Jérémy Manière. Le FCB a dicté le rythme avant le thé grâce à un jeu posé et rapide. Les hommes de Bidu Zaugg ont pu s'appuyer sur un triangle très actif au milieu du terrain, formé par le buteur Norman Peyretti, Thibault Corbaz et Mathieu Salamand. C'est donc fort logiquement que Norman Peyretti a trouvé la faille au terme d'un exploit personnel conclu par une superbe frappe des 30 mètres. Le Français a inscrit là son premier but en match officiel avec les couleurs biennoises.

Après le thé, Servette est revenu avec beaucoup plus de volonté. Bienne a reculé et a accepté la domination lémanique. Jocelyn Roux a trouvé à deux reprises les gants de Franck Grasseler, le portier biennois. Ce n'est que dans les dernières minutes de la partie que les Genevois ont forcé la décision. Ils ont égalisé à la 88e minute de jeu sur penalty grâce à Avanzini, après une faute de main d'un Biennois dans sa surface. Portés par leur public, les joueurs de Kevin Cooper ont ensuite mis la compresse. Sur le dernier corner du match, dans les arrêts de jeu de la rencontre, Jocelyn Roux sautait plus haut que tout le monde et logeait le ballon dans le petit filet du but biennois.

Servette a été très bien payé. Les Genevois ont surtout été récompensés pour ne rien avoir lâché, alors que les Biennois ont été punis pour leur manque de lucidité en fin de match. Reste que la prestation du FCB a été bonne face à un des cadors de ce championnat de Challenge League. /msc+mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus