La métamorphose du FC Bienne

Le FC Bienne récolte un point à la saveur d’une victoire. Les Seelandais ont fait match nul ...
La métamorphose du FC Bienne

  Deux buts et une belle activité: Norman Peyretti a été l'homme du match côté biennois.

Le FC Bienne récolte un point à la saveur d’une victoire. Les Seelandais ont fait match nul 2-2 contre Wohlen, mercredi soir à la Gurzelen. Le FCB était pourtant mené de deux buts à la mi-temps, après une entame de match délicate. Mais Bienne a fait valoir ses qualités de cœur pour revenir avec beaucoup d’envie après le thé et faire trembler le leader du classement de ce championnat de Challenge League. Pourtant, en première mi-temps, le FCB n’a pas eu voix au chapitre face à une équipe vive, technique et bien en place.

Un changement payant

L’entraîneur biennois, Bidu Zaugg a changé son système de jeu et a lancé Luis Pimenta après le thé. Ce choix offensif a été payant, car les Biennois ont dominé les débats en deuxième période. Les deux buts ont été signés Norman Peyretti, de deux frappes lointaines. Mais c’est l’ensemble de la performance seelandaise qui est à saluer. Bienne a fait valoir d’énormes qualités de cœur pour revenir dans cette partie. Il aurait même pu l’emporter avec un brin de réussite supplémentaire. Mais le FCB aurait aussi tout pu perdre à la dernière minute. Il a fallu l’intervention miraculeuse de Mirko Salvi pour préserver ce point qui récompense la vaillance des Seelandais. /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus