Goliath bat un vaillant David

Le FC Tavannes-Tramelan n’a pas pu rêver longtemps. Le pensionnaire de deuxième ligue interrégionale ...
Goliath bat un vaillant David

  Kevin Steinmann (à droite, ici contre Cabral) et le FCTT ont eu du fil à retordre dimanche après-midi.

Le FC Tavannes-Tramelan n’a pas pu rêver longtemps. Le pensionnaire de deuxième ligue interrégionale de football a perdu 6-1 contre Zurich, équipe de Super League, en 32e de finale de la Coupe de Suisse de football. Dimanche après-midi, devant 2'200 spectateurs à Tramelan, les locaux n’ont jamais entretenu l’espoir de réaliser un exploit.

Zurich commence pied au plancher

Le FC Zurich, un des cadors du football helvétique, a pris le taureau par les cornes en début de match. Alignant plusieurs titulaires habituels, les visiteurs ont mis à mal l’arrière-garde du FCTT. En mois de 25 minutes de jeu, le tableau d’affichage a indiqué 4-0 en faveur du FCZ, pour le plus grand bonheur de ses nombreux supporters bruyants. A chaque fois, la défense de Tavannes-Tramelan, un peu haut sur le terrain, a été prise de vitesse par les ailiers zurichois. La vivacité des attaquants zurichois, dont Sadiku (auteur d’un triplé) a fait le reste.

Du jeu après le thé

Le FCTT a volontairement reculé sur le terrain en deuxième période pour ne pas prendre l’eau. Bien lui en a pris, puisque cela a permis aux locaux de ressortir parfois proprement depuis les défenseurs pour amener des situations un peu plus chaudes devant les filets du portier zurichois. Ce dernier a quand même eu deux alertes en première période, notamment une grosse sur une frappe puissante de Maiorano. Mais les efforts du FCTT pour sauver l’honneur ont été refroidis à l’heure de jeu par une réussite du Tunisien Chermiti. Refroidis, oui, mais pas gelés, puisque dans la foulée du 5-0, Tavannes-Tramelan a été récompensé de ses efforts. Imbriani, fraîchement entré en jeu, a réduit la marque d’un lob astucieux des 30 mètres et a fait lever tout un stade. L’attaquant de l’équipe de Suisse, Gavranovic a scellé le score final en inscrivant le 6-1 en fin de match.

 

Cette victoire zurichoise logique résume bien le déroulement de la partie, mais récompense également l’abnégation et la volonté du FCTT qui n’a jamais baissé les bras et qui a livré une prestation digne d’éloges. Ce but de l’honneur représente beaucoup pour les joueurs locaux, qui avaient des larmes dans les yeux après le match au moment de rencontrer leur nombreux public. /mle


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus