Des mesures pour éponger la dette

La dette du FC Bienne joue au yo-yo. Le passif du club seelandais de Challenge League atteint ...
Des mesures pour éponger la dette

Carlo Häfeli, le président du FC Bienne (photo : archives) Carlo Häfeli, le président du FC Bienne (photo : archives)

La dette du FC Bienne joue au yo-yo. Le passif du club seelandais de Challenge League atteint à ce jour 400'000 francs. Les dirigeants du FCB l’ont indiqué mardi soir au cours d’une assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue à Bienne. La dette était déjà du même montant il y a un an. Mais entretemps, elle a progressé de près de 500'000 francs avant l’arrivée du nouveau président et actionnaire majoritaire. Carlo Häfeli a épongé cette hausse en reprenant le club.

Depuis cet été, le FC Bienne a augmenté son capital-actions. Il entend aujourd’hui gagner en liquidité. Plusieurs pistes sont avancées. La première consiste à vendre de nouveaux produits pour dénicher de nouveaux sponsors (notamment via un club des présidents). La deuxième s’attaque à la masse salariale du staff technique. Un ou deux entraîneurs devront prochainement quitter le club. La troisième piste vise les transferts de joueurs. Le FCB espère engranger de l’argent en vendant certains éléments. Il entend aussi miser sur de jeunes joueurs prometteurs pour remplacer les départs et ainsi diminuer la masse salariale de la première équipe. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus