Pas de salaires mais des repreneurs en action

Les joueurs du FC Bienne toujours sans le sou. Les salaires de janvier n’ont pas été versés ...
Pas de salaires mais des repreneurs en action

FC Bienne

Les joueurs du FC Bienne toujours sans le sou. Les salaires de janvier n’ont pas été versés ce lundi, contrairement à une nouvelle promesse faite dimanche par le président Carlo Häfeli. Ils pourraient toutefois être en possession des footballeurs seelandais mardi. Du côté des éventuels repreneurs du club de Challenge League, ça s’active. Deux fronts distincts sont désormais en action.

Des doutes côté seelandais

Il y a tout d’abord le groupe d’investisseurs seelandais. Il n’a pas totalement abandonné son idée de sauver le FC Bienne, mais la lassitude se fait sentir. De nombreuses questions demeurent sans réponse aux yeux de Ditmar Faes, le porte-parole de ce groupe. Il se dit toujours en contact avec la Swiss Football League et d’éventuels investisseurs. Mais pour aller de l’avant, il veut clairement connaître la situation financière du club, élément caché par Carlo Häfeli. Quant à la question de l’arrivée d’un éventuel actionnaire basé à New York, Ditmar Faes prend des pincettes. « On ne sait pas s’il y a cet investisseur et j’ai du mal à imaginer qu’un groupe américain veuille investir à Bienne », dit-il.

Entre New York et l’Allemagne

Pourtant, David Cymrot serait bien sur les rangs. Ressortissant suisse établi à New York, il est à la tête d’une société zougoise spécialisée dans le commerce de pétrole, comme l’a indiqué lundi le Journal du Jura. Nous avons tenté de le joindre aux Etats-Unis. Nous avons été redirigés vers un porte-parole en Allemagne. Ce dernier nous a garanti qu’un groupe d’investisseurs est bien intéressé à la reprise du FCB et qu’il est au courant de la situation critique du club. Il ne veut pas en dire plus pour le moment, mais les langues pourraient se délier cette semaine. /msc+gwe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus