Des changements et des doutes au FC Bienne

Un nouvel entraîneur, un président sur le départ et des points retirés : le FC Bienne fait ...
Des changements et des doutes au FC Bienne

Logo du FC Bienne

Un nouvel entraîneur, un président sur le départ et des points retirés : le FC Bienne fait face à de nouveaux rebondissements. Le Bieler Tagblatt a révélé mardi qu’un nouveau groupe d’investisseurs a engagé Zlatko Petricevic pour succéder à Petar Aleksandrov. Le bosnien de 55 ans a été intronisé ce matin auprès des joueurs. Le président du club Carlo Häfeli a quant à lui annoncé son retrait de toutes ses fonctions. Une assemblée générale doit se tenir le 28 avril, date à laquelle l’avocat zurichois remettra son mandat. La situation est donc de plus en plus tendue pour le FC Bienne.

Un départ dans le silence

Carlo Häffeli s’en va, mais nous n’en saurons pas plus. Le président du FC Bienne joue au roi du silence et a décidé de ne pas communiquer à ce propos. Reste à savoir comment se passera la procédure, puisqu’il ne reste plus que lui au Conseil d’administration du club. Selon Dietmar Faes, le porte-parole d’un groupe de potentiels repreneurs seelandais, il devrait vendre toutes ses actions pour pouvoir s’en aller.

Des nouveaux investisseurs inconnus

Mais la grande question du jour est de savoir qui sont ces mystérieux nouveaux investisseurs. Selon une source interne au club, le fait qu’ils aient engagé l’entraîneur bosnien Zlatko Petricevic démontre qu’ils viennent probablement des Balkans.

Dietmar Faes partage cet avis, et se montre sceptique face à cette annonce. Il s’étonne de voir que des investisseurs sont prêts à injecter près de 6 millions de francs dans une région dans laquelle ils n’ont aucune attache. Cette somme est nécessaire pour terminer la saison en cours et entamer la prochaine. Le groupe de potentiels repreneurs seelandais se dit toutefois prêt à entamer des discussions s’il se fait contacter.

Un entraîneur au palmarès peu convaincant

En ce qui concerne le nouvel entraîneur, Dietmar Faes ne montre pas plus d’enthousiasme. « J’ai regardé les statistiques de Zlatko Petricevic et il n’a gagné de 12,5 % de ses matchs ; il a aussi eu des démêlés avec le club qu’il possédait au Mexique, avec lequel il n’a pas tenu ses promesses ». Dietmar Faes estime que ces informations ne sont pas rassurantes et que cet entraîneur ne peut certainement pas apporter grand-chose au FC Bienne. Même son de cloche du côté de notre source interne au club, qui regrette que l’actuel coach Petar Aleksandrov soit limogé malgré le bon travail réalisé au sein de l’équipe.

L’avenir doit se réfléchir à un autre niveau de jeu

Pour conclure, Dietmar Faes déclare que dans la situation actuelle, le club ferait mieux de se concentrer sur un nouveau départ en 2ème ligue interrégionale. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus