Un gamin de 20 ans sublime le FC Bâle

Le commun des mortels fête son anniversaire avec un gâteau, lui préfère s’offrir un doublé ...
Un gamin de 20 ans sublime le FC Bâle

Dimitri Oberlin a livré une prestation remarquable lors de la victoire du FCB face au Benfica Lisbonne 5-0 mercredi soir en Ligue des Champions

Dimitri Oberlin Dimitri Oberlin marque son 2e but de la soirée, le 4-0 pour le FC Bâle (photo : Georges Henz)

Le commun des mortels fête son anniversaire avec un gâteau, lui préfère s’offrir un doublé et un assist. Dimitri Oberlin a éclaboussé le Parc St-Jacques de son talent mercredi soir. L’attaquant a permis au FC Bâle d’écraser le Benfica Lisbonne 5-0 lors de la 2e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions de football. Le jour de ses 20 ans, Dimitri Oberlin s’est montré déterminant d’un bout à l’autre du terrain. Sa remarquable performance permet au FCB de grimper à la 2e place de son groupe et de pleinement se relancer dans la course à la qualification pour les 8es de finale.

 

Une efficacité défensive et offensive

Le festival de Dimitri Oberlin a commencé dès la 2e minute de jeu. Sur la première offensive portugaise de la soirée, le jeune attaquant a récupéré le ballon sur la ligne de ses 16 m et a réalisé un sombrero sur son adversaire. Il a enchaîné avec un grand pont sur un deuxième joueur du Benfica pour lancer la rupture rhénane. Quelques secondes plus tard, c’est encore lui qui a pu décaler Michael Lang pour l’ouverture du score. Rebelote 18 minutes plus tard. Sur un corner portugais, Dimitri Oberlin dégage le ballon de la tête au 1er poteau directement dans les pieds de Renato Steffen. Une course de 90 m plus tard, il se retrouve seul face au gardien lusitanien et remporte son duel. 2-0 pour Bâle, deux actions de grande classe signées par le nouveau prodige du Parc St-Jacques.

Et le récital du Camerounais d’origine ne s’est pas arrêté là. C’est encore lui qui a provoqué le penalty du 3-0 rhénan à la 58e. Il a conclu sa soirée en s’offrant un doublé la 69e. Et dire que Dimitri Oberlin vivait mercredi soir sa toute première titularisation dans un match de la phase de groupe de la Ligue des Champions. L’attaquant a eu la bonne idée de réaliser cette performance sous les yeux du sélectionneur national Vladimir Petkovic. On pourrait très vite en entendre reparler.

 

La jeunesse en évidence

Si Dimitri Oberlin a pu se mettre en vitrine, c’est aussi parce que le collectif bâlois a été très performant face au Benfica Lisbonne. Le FC Bâle a su jouer en équipe. Il a gêné le jeu portugais, a maîtrisé les contres à merveille et s’est montré solide défensivement. Le pari de la jeunesse tenté par Raphaël Wicky a aussi payé. L’entraîneur rhénan, en plus de faire confiance à Dimitri Oberlin, a lancé Raoul Petretta dans le grand bain. À 20 ans, ce latéral gauche, pur produit du FCB, n’a pas disputé la moindre minute dans le championnat de Super League cette saison. Mercredi soir, il a parfaitement tenu son rang pour son baptême du feu en Ligue des Champions.

Très réaliste, le FC Bâle a aussi vu la formation portugaise baisser les bras après l’heure de jeu suite à l’expulsion de son latéral droit André Almeida (63e). Le champion de Suisse en titre s’est tout de même montré très réaliste devant son public pour signer une performance de tout premier plan. Avec un tel niveau de jeu, le club rhénan pourrait bien encore surprendre cette saison sur la scène continentale. /msc

Le télégramme

Bâle - Benfica 5-0 (2-0)

Parc St-Jacques à Bâle, 34’111 spectateurs.

Arbitre : Thomson (SCO).

Buts : 2e Lang 1-0. 20e Oberlin 2-0. 59e Van Wolfswinkel (penalty) 3-0. 69e Oberlin 4-0. 76e Riveros 5-0.

Bâle : Vaclik; Suchy, Akanji, Balanta (80e Serey Die); Lang, Zuffi, Xhaka, Petretta (67e Riveros); Steffen, Van Wolfswinkel, Oberlin (74e Elyounoussi).

Benfica : Julio César; André Almeida, Luisão, Jardel, Grimaldo; Zivkovic (74e Samaris), Pizzi, Fejsa, Cervi (46e Salvio); Jonas (67e Seferovic), Jimenez.

Notes : Bâle sans Gaber (blessé) ni Pululu (pas convoqué). 63e expulsion d'André Almeida (faute grossière). 76e tirs sur le poteau d'Elyounoussi et Riveros. Avertissements : 45e Akanji, 50e Petretta, 55e Zivkovic et Xhaka, 58e Salvio.

L’autre résultat du groupe : CSKA Moscou - Manchester United 1-4 (0-3).

Classement : 1. Manchester United 2/6 (7-1). 2. Bâle 2/3 (5-3). 3. CSKA Moscou 2/3 (3-5). 4. Benfica 2/0 (1-7).

Dimitri Oberlin Dimitri Oberlin

Dimitri Oberlin évoque la soirée de son 20e anniversaire

Raphaël Wicky et ce succès 5-0

Raphaël Wicky Raphaël Wicky


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus