Le FC Bâle dit adieu à la Ligue des Champions

Déjà battus au match aller, les Rhénans se sont inclinés 3-0 à domicile mercredi soir face ...
Le FC Bâle dit adieu à la Ligue des Champions

Déjà battus au match aller, les Rhénans se sont inclinés 3-0 à domicile mercredi soir face au PAOK Salonique lors du 2e tour préliminaire de la Ligue des Champions

Luca Zuffi et les siens n'ont pas su réagir face au PAOK Salonique au Parc St-Jacques. Luca Zuffi et les siens n'ont pas su réagir face au PAOK Salonique au Parc St-Jacques.

Habitué de la grande scène européenne ces dernières années, le FC Bâle ne peut désormais plus rêver que de la Ligue Europa. Les footballeurs rhénans ont été sèchement, et logiquement, éliminés de la course à la Ligue des champions mercredi soir. Sa défaite 3-0 face au PAOK Salonique au Parc St-Jacques en match retour du 2e tour préliminaire a montré à quel point ce FCB avait perdu de sa superbe. Après cinq bonnes premières minutes, les Bâlois se sont rapidement fait surprendre sur corner par Fernando Varela, esseulé au deuxième poteau. Sonnés par cette ouverture du score précoce, les Rhénans ne sont jamais sortis de leur torpeur.
 

Bâle inoffensif

Plombé par un manque de justesse technique, le FC Bâle a cruellement manqué d'inspiration dans les 30 derniers mètres. Alexander Frei avait pourtant effectué des choix forts avant le coup d’envoi. Dans un système en 4-2-3-1 différent de celui aligné samedi dernier à Neuchâtel en championnat, l’entraîneur bâlois a laissé sur le banc le milieu de terrain Fabian Frei, lui préférant l’agressivité de Geoffroy Serey Die. Côté gauche, Eder Balanta et Kevin Bua étaient titulaires. Mais le FCB a été méconnaissable malgré ces changements, incapable de mettre du rythme et d’apporter un réel danger devant les buts grecs. La défense bâloise, déjà chancelante en ce début de saison, a elle aussi montré de gros signes de faiblesse. Sur une mauvaise appréciation du capitaine Marek Suchy, Aleksandar Prijovic s’est retrouvé seul face à Jonas Omlin et a tué tout suspense en plaçant un joli lob (0-2, 52e). L’attaquant serbo-suisse, formé à St-Gall, venait de poignarder ses compatriotes un jour de fête nationale.

 

La Ligue Europa, dernière chance européenne

Puis l’arrière-garde s’est montrée à nouveau laxiste huit minutes plus tard sur une frappe d’Omar El Kaddouri, pas attaqué à l’entrée de la surface de réparation, qui faisait mouche après avoir effleuré le poteau droit d’Omlin. « Être éliminé de la Ligue des Champions, ce n’est pas une catastrophe. Mais le problème, c’est que c’est mérité » a lâché l’entraîneur rhénan à l’issue de la rencontre. Le FC Bâle conserve encore une chance d’accrocher une place européenne. Il disputera dès le jeudi 9 août le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa face aux Néerlandais du Vitesse Arnhem ou aux Roumains du Viitorul Constanta. Avant un éventuel et ultime barrage pour, enfin, accéder à la phase de groupe. /jpi

Un nouvel entraîneur dans les prochaines heures ?

Alexander Frei, qui n’assure qu’un intérim, n’est pas certain d’être encore à la tête de l’équipe pour le prochain match de championnat samedi face à Grasshopper. La direction du club, via Roland Heri et le président Bernhard Burgener, a confirmé que des négociations étaient en cours avec des candidats, notamment l’entraîneur suisse Marcel Koller. L’ancien sélectionneur de l’Autriche fait figure de favoris et pourrait même être officialisé ces prochaines heures après une nuit de discussion...


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus