Le FC Bienne s'impose au forceps

L'équipe seelandaise a remporté le derby de 1re Ligue face aux SR Delémont sur le score de ...
Le FC Bienne s'impose au forceps

L'équipe seelandaise a remporté le derby de 1re Ligue face aux SR Delémont sur le score de 2-1 à la Tissot Arena

Nathan Garcia et le FC Bienne ont fini par avoir le dessus (photo : Jonathan Vallat). Nathan Garcia et le FC Bienne ont fini par avoir le dessus (photo : Jonathan Vallat).

Le FC Bienne a trouvé les ressources pour s'imposer. L'équipe seelandaise de 1re Ligue de football a gagné 2-1, samedi soir, contre les SR Delémont, à l'occasion de la reprise du championnat. Les Jurassiens ont dominé la 1re période, proposant un jeu rapide et techniquement très soigné. Les Seelandais sont montés en puissance après le thé et ont proposé un défi physique conséquent. C’est Karim Ghomrani qui a donné la victoire aux siens à moins de dix minutes du coup de sifflet final.


Début en fanfare
La rencontre a commencé sur les chapeaux de roue. Les deux équipes ont marqué sur leur première frappe du match. Evan Stadelmann a ouvert le score pour les locaux (4e) avant l'égalisation de Mohamed Camara pour les Delémontains (6e). Cette réussite a fait le plus grand bien aux SRD qui ont été les plus entreprenants avant le thé. La transition précise et rapide des Jurassiens a mis en difficulté l'arrière-garde biennoise, à l'image d'un Jens Hofer souvent dépassé. Il n'a manqué que le dernier geste aux joueurs de Philippe Rossinelli, très séduisants dans ce 1er acte. Le FCB, lui, a manqué de créativité et de vitesse d'exécution. Seules quelques initiatives individuelles ont illuminé le jeu des hommes d'Anthony Sirufo.


Des blessures perturbantes

Bien lancé dans leur match, les SRD ont toutefois accusé le coup après le thé. Les sorties sur blessure de Mehdi Benhaddouche et de Sofiane Achour ont déstabilisé quelque peu le groupe delémontain. Le FC Bienne s’est montré plus entreprenant et a surtout élevé son niveau physique. La 2e mi-temps a été bien moins plaisante à suivre que la 1re. Les 22 acteurs se sont livrés un combat de titans, parfois à la limite. La partie a été fermée et les occasions de but ont été rares. Seuls Nathan Garcia pour le FC Bienne et Nathan Ducommun pour les SR Delémont ont donné des sueurs aux défenses. Finalement, c’est le banc biennois qui a fait la différence. Le joker Christian Mourelle a envoyé un missile de 25 mètres que le dernier rempart delémontain Valmir Salaj n’a pu que repousser devant lui. Monté aux avant-postes, le défenseur Karim Ghomrani n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets pour donner la victoire aux siens (82e). Fatigués, les Delémontains n’ont pas trouvé les ressources pour bousculer une dernière fois la défense de l’équipe d’Anthony Sirufo. /mle

Karim Ghomrani : « On a mis le but quand il fallait »

Le télégramme

FC Bienne - SR Delémont 2-1 (1-1)

Tissot Arena, 614 spectateurs.

Buts : 4e Stadelmann 1-0. 6e Camara 1-1. 82 Ghomrani 2-1.

FC Bienne : Grivot ; Hofer (57e Mäder), Ghomrani, Colamartino ; Stadelmann, Di Nardo, De Freitas (64e Mourelle), Fleury, Ferreira (77e Vitali) ; Beyer (57e Natoli), Garcia (77e Dindamba).

SR Delémont : Salaj ; Epitaux, J. Ducommun, Rais ; Lovis (87e Zola), Hulmann, Achour (46e Ferreira), Tosato (73e Dioum), Benhaddouche (42e N. Ducommun) ; Camara, Currenti (87e Nyerges).

Notes : le FC Bienne sans Fleury, Rawyler, Stjepanovic, Nuzzolo (blessés), Manai, Agmagma, Mulaj, ni Morina (pas convoqués). Les SR Delémont sans Forte (blessé), Guerne, Hushi, Brunner, ni Vuitel (pas convoqués). Avertissements : 23e Hofer, 28e Currenti, 60e Hulmann, 60e Natoli, 62e Colamartino, 67e Stadelmann, 85e Vitali, 87e Rais.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus