Premier coup d’arrêt pour le FC Bienne

Après cinq victoires en autant de matches, les protégés d’Anthony Sirufo ont été accrochés ...
Premier coup d’arrêt pour le FC Bienne

Après cinq victoires en autant de matches, les protégés d’Anthony Sirufo ont été accrochés par Bassecourt 1-1- dimanche à la Tissot Arena. Ils conservent la tête de leur championnat de 1re Ligue

Brian Beyer et le FC Bienne n'ont pas pu semer le FC Bassecourt de Thomas Domingos (photo : Georges Henz). Brian Beyer et le FC Bienne n'ont pas pu semer le FC Bassecourt de Thomas Domingos (photo : Georges Henz).

Le FC Bienne évite la chute mais descend tout de même de son nuage. Il a été freiné par Bassecourt dimanche en 1re Ligue de football. Les hommes d’Anthony Sirufo ont été tenus en échec 1-1 sur la pelouse de la Tissot Arena. Ils laissent filer leurs premiers points de la saison, eux qui avaient jusqu’ici signer un sans-faute avec cinq succès en cinq matches. Le FCB s’est cassé les dents sur un collectif soudé et compact. Il a manqué d’idées et aurait même pu tout perdre en fin de rencontre. Bienne reste tout de même leader de son groupe et possède trois points d’avance sur son dauphin Baden qui sera son prochain adversaire.


Bienne démarre fort

Fort de cinq succès en autant de parties depuis le début de la saison, le FC Bienne s’est porté d’entrée à l’offensive. Il s’est procuré trois occasions dans les dix premières minutes de jeu avant de s’endormir. L’orage passé, le FC Bassecourt a mis à son tour le nez à la fenêtre. Mais les Jurassiens ont manqué de poids sur le front de l’attaque en 1re mi-temps. Ils se sont surtout employés – avec brio – à laisser un minimum d’espace aux attaquants seelandais. Et il a fallu une montée du défenseur central Karim Ghomrani pour donner l’avantage à un FC Bienne ronronnant à la 34e. Ce but a donné plus de mordant aux locaux avant la pause, sans réussite.

Ricardo Colamartino, le capitaine biennois, domine la défense jurassienne sans réussite (photo : Georges Henz). Ricardo Colamartino, le capitaine biennois, domine la défense jurassienne sans réussite (photo : Georges Henz).

Bassecourt répond en contre

Alors que le FC Bienne a repris sa domination territoriale dès le retour des vestiaires, Bassecourt a frappé en rupture. Un bon mouvement côté droit a débouché sur un excellent centre du capitaine Nolan Erard pour la tête du nouvel entrant Amine Hakkar à la 52e. Manquant de liant et d’idées dans le jeu, les hommes d’Anthony Sirufo n’ont plus pu prendre en défaut la défense adverse malgré une possession de balle bien supérieure à la moyenne. En face, les visiteurs se sont battus pour conserver ce point. Ils auraient même pu empocher le pactole en fin de match sur un nouveau contre, mais la frappe de Pablo Rebetez est passée d’un rien à côté du but biennois (88e). Et dans la foulée (90e), Bassecourt a trouvé le poteau seelandais. /msc

Anthony Sirufo : « On n’a pas fait un bon match »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus