Le Real Madrid de nouveau au sommet de l'économie du foot

Le Real Madrid est le club qui a généré le chiffre d'affaires le plus important du football ...
Le Real Madrid de nouveau au sommet de l'économie du foot

Le Real Madrid de nouveau au sommet de l'économie du foot

Photo: KEYSTONE/AP/Bernat Armangue

Le Real Madrid est le club qui a généré le chiffre d'affaires le plus important du football mondial la saison dernière, devançant Manchester City et le Paris SG, désormais troisième du classement.

La billetterie et les recettes commerciales sont devenues prépondérantes dans ce classement.

Avec 831 millions d'euros (782 millions de francs) de chiffre d'affaires sur l'exercice 2022-2023, c'est pour le club espagnol un retour au sommet de ce classement établi par le cabinet Deloitte. Il ne l'avait plus occupé depuis la saison 2017-2018.

Quant au PSG, il se hisse sur le podium pour la première fois, avec près de 802 millions d'euros, derrière Manchester City (826 M).

'Le PSG atteint le plus haut niveau de revenus +matchday+ (billetterie, NDLR) de son histoire, avec un total de 153 millions d'euros', s'est félicité le club jeudi dans un communiqué.

Le club de la capitale française précise qu'il 'enregistre également 400 millions d'euros de recettes commerciales pour la première fois de son histoire et 239 millions d'euros de recettes de droits TV'.

Les vingt clubs les plus performants financièrement ont enregistré un chiffre d'affaires cumulé record de 10,5 milliards d'euros, en hausse de 14% par rapport à la saison précédente.

Retour des fans au stade

Cette croissance a été alimentée par des records en billetterie (1,9 milliard d'euros) et en merchandising (4,4 milliards). Selon Deloitte, les fans de foot se sont pressés dans les stades après la fin des restrictions sanitaires de la période de pandémie.

En revanche les revenus perçus sur les droits de diffusion TV ont marqué le pas.

Plus largement, l'étude note un lien entre les performances sportives des clubs et leurs résultats financiers, comme l'illustre le cas de Liverpool, passé de la troisième à la septième place dans ce classement, et cinquième de Premier League la saison dernière. Même si le Real Madrid et le PSG se sont, eux, plutôt appuyés sur leurs performances commerciales.

De son côté, le football féminin a connu un boom. Le chiffre d'affaire moyen de ses 15 clubs les plus riches a augmenté de 61% en un an, à 4,3 millions d'euros. Le FC Barcelone féminin domine le classement avec 13,4 millions d'euros.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus