Pour le PSG, la revanche ou rien

Battus (3-2) par Barcelone au match aller, le PSG et Kylian Mbappé sont au pied du mur. Les ...
Pour le PSG, la revanche ou rien

Pour le PSG, la revanche ou rien

Photo: KEYSTONE/AP/Lewis Joly

Battus (3-2) par Barcelone au match aller, le PSG et Kylian Mbappé sont au pied du mur.

Les Parisiens n'ont plus d'autre choix que de s'imposer en Catalogne mardi (21h00) pour espérer se qualifier en demi-finale de Ligue des champions. Dortmund a également un but à rattraper à l'heure d'accueillir l'Atlético Madrid.

Face à son grand rival européen depuis la 'remontada' de 2017, une élimination de Paris serait une nouvelle déception européenne, contre un Barça à sa portée. Les statistiques ne sont pas optimistes: aucune équipe française ne s'est qualifiée pour le tour suivant en C1 après avoir perdu le match aller à domicile.

Avec une semaine de repos - pas de match ce week-end en L1 contrairement au Barça en Liga -, le PSG doit gagner par deux buts d'écart pour se qualifier directement ou d'un but pour jouer une prolongation. Toute autre issue signifierait une nouvelle déconvenue.

Les multiples confrontations, les transferts (Neymar, Messi, Dembélé) et les relations tendues (concernant le projet de Super Ligue) entre les deux clubs ont conduit à une rivalité singulière en Europe depuis le rachat du PSG par le fonds qatari QSI en 2011.

Le traumatisme de 2017

Réussir mardi à renverser et éliminer le Barça chez lui effacerait totalement les traumatismes de la fameuse 'remontada' de mars 2017, quand Paris avait été renversé 6-1 au retour en huitième de finale après l'avoir emporté 4-0 à l'aller.

Depuis, le club de la capitale s'est déjà vengé en 2021 mais sans public (4-1, 1-1). Ce renversement serait davantage marquant pour Paris, emmené par l'ancien Barcelonais Luis Enrique qui dirigeait le Barça en 2017.

Même si le PSG avait commencé la saison en minimisant l'importance de la C1, les bons résultats de l'Espagnol et la perspective d'affronter l'Atlético Madrid ou Dortmund en demi-finale, des adversaires à sa portée, ont fait évoluer les objectifs du club. Une sortie en quart de finale plongerait supporters, joueurs et direction dans le désarroi propre aux éliminations successives en C1.

Besoin des leaders

Pour le match de la saison, loin de ses bases où Paris est peu à l'aise cette saison en C1 (deux défaites, un nul, une victoire), le PSG devra compter sur ses cadres, qui ont failli dans les grandes largeurs lors du match aller, Donnarumma et Mbappé en premier lieu.

Après sa performance médiocre au Parc des princes, Kylian Mbappé, qui traverse une période sportive délicate, sera très attendu au Stade olympique Lluís-Companys. En cas d'élimination, le no 7 qui a annoncé à sa direction son départ en fin de saison et qui est pressenti au Real Madrid, jouerait son dernier match de Ligue des champions sous les couleurs parisiennes.

Mais Mbappé a aussi la possibilité de finir sur une bonne note et voudra certainement marquer les esprits en Espagne, contre l'éternel rival des Merengue. Il pourra s'aider des deux autres Français du front de l'attaque: son ami Ousmane Dembélé, buteur contre son ancien club mercredi dernier et qui retrouvera sa connexion à droite avec Achraf Hakimi, suspendu à l'aller.

Dortmund, onze ans après?

Battu 2-1 à l'aller à Madrid, Dortmund se retrouve dans la même situation que le PSG, mais avec l'avantage non négligeable de disputer ce match retour devant son 'mur jaune'. Le BVB a préparé de manière idéale ce rendez-vous en matant Mönchengladbach le week-end dernier en Bundesliga.

Dortmund, qui doit composer sans son buteur du match aller Sebastian Haller, a l'occasion de mettre fin à une longue disette: le vainqueur de l'édition 1996/97 n'a plus atteint le dernier carré de la C1 depuis le printemps 2013, lorsqu'il avait été stoppé en finale par le Bayern Munich. L'Atlético, toujours aussi difficile à manoeuvrer, attend pour sa part une demi-finale depuis sept ans.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus