Un Suisse-Kosovo de tous les dangers

L'heure des rêves de grandeur avec l’ambition d’un 10/10 en qualifications pour l’Euro 2024 ...
Un Suisse-Kosovo de tous les dangers

Un Suisse-Kosovo de tous les dangers

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

L'heure des rêves de grandeur avec l’ambition d’un 10/10 en qualifications pour l’Euro 2024 est bien révolue pour la Suisse. Il convient de revêtir le bleu de chauffe lors de la venue du Kosovo.

Cette rencontre est devenue celle de tous les dangers. Trois jours après le partage des points contre Israël dans la campagne hongroise, Murat Yakin et ses joueurs bénéficient d’une seconde balle de match pour assurer – enfin – la qualification directe. Un point suffira si, dans le même temps, Israël ne gagne pas contre la Roumanie. Mais dans un Parc St-Jacques à guichets fermés qui sera acquis à l’adversaire et avec une confiance qui s’est bien effritée ces dernières semaines, la tâche ne s’annonce pas simple.

Lors des deux premières rencontres contre le Kosovo, en mars 2020 à Zurich et en septembre à Pristina, Granit Xhaka n’avait pas vraiment tenu son rang. Samedi face il est vrai à des adversaires qui ne le sont peut-être pas vraiment à ses yeux en raison des liens très forts qui le lient avec le pays de ses parents, le Bâlois se doit de sortir le grand jeu.

Xherdan Shaqiri a prêché la bonne parole. Froissé de n’avoir pas joué mercredi, celui qui est le doyen de l'équipe de Suisse avec une première sélection honorée le...3 mars 2010, demande à tout le monde de 'garder les pieds sur terre'. 'Nous ne sommes ni le Brésil et ni l’Allemagne, mais la petite Suisse, rappelle-t-il. Nous devons à chaque match livrer la marchandise. Il faut rester calme aussi. La première place du groupe est toujours à notre portée. Il convient toutefois de ne jamais sous-estimer l’adversaire.'

Plus discret que Xherdan Shaqiri derrière les micros, Murat Yakin n’a donné aucune véritable indication sur les choix qu’il entend arrêter pour la rencontre de samedi, peut-être celle de la dernière chance pour lui. Il a simplement précisé que Yann Sommer gardera sa place dans la cage après le nouveau forfait de Gregor Kobel qui devait en principe disputer cette rencontre.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus