Un « bon » point pour le Servette FC

Le Servette FC témoigne d’une réelle force de caractère en ce début de saison. Il en a administré ...
Un « bon » point pour le Servette FC

Un

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le Servette FC témoigne d’une réelle force de caractère en ce début de saison. Il en a administré la preuve face au FC Zurich cinq jours après son morceau de bravoure devant Genk.

Menés 2-0 à l’heure de jeu sur deux erreurs de Jérémy Frick pour le 1-0 de Fabian Rohner à la 11e et de Bradley Mazikou sur le 2-0 d’Ifeanyi Mathew à la 57e, les Grenat ont trouvé les ressources pour recoller au score. Un penalty de Chris Bedia à la 66e et une frappe enroulée de Dereck Kutesa à la 86e leur ont permis d’arracher le nul. S’ils ne méritaient peut-être pas de gagner ce match, la défaite aurait été bien cruelle face à un FCZ un brin trop vite attentiste et face aussi à un arbitrage qui ne leur a pas toujours été favorable.

Privé comme mardi dernier face à Genk de Miroslav Stevanovic blessé et qui ne sera sans doute pas rétabli avant une dizaine de jours, le Servette FC a pratiqué ce même jeu direct qui lui avait permis d’ébranler le vice-Champion de Belgique cinq jours plus tôt. Mais cette rencontre a conforté l’idée que Jérémy Guillemenot, la recrue phare du mercato, mettra un certain temps à s’intégrer. Le transfuge du FC St. Gall n’a pas eu l’occasion vraiment de se mettre en évidence dans ce style de jeu qui convient, en revanche, à merveille au duo formé par Chris Bedia et par Enzo Crivelli. L’Ivoirien et le Français ont toutefois trouvé en Fabio Daprela un contradicteur de choix. La rigueur du Tessinois ne peut que faire le plus grand bien à une défense qui a trop souvent pris l'eau la saison dernière.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus