Genève commence bien, Lausanne et Fribourg battus

Genève-Servette a commencé victorieusement sa campagne 2020/21. Les Grenat ont écarté Davos ...
Genève commence bien, Lausanne et Fribourg battus

Genève commence bien, Lausanne et Fribourg battus

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Genève-Servette a commencé victorieusement sa campagne 2020/21. Les Grenat ont écarté Davos 5-2 aux Vernets avec un excellent Linus Omark.

Tous les yeux des Vernets étaient braqués sur Linus Omark et le Suédois n'a pas déçu. Auteur de trois passes décisives, le numéro 67 des Aigles a simplifié la vie de ses coéquipiers. C'est lui qui a ouvert les hostilités en offrant le 1-0 à Vermin à la 18e. Il a ensuite distillé des passes à Tömmernes et à Winnik. On le voit bien, les leaders genevois ont répondu présents.

Et c'est là toute la classe de Pat Emond de savoir gérer les egos du vestiaire. Mais le fait de voir des Fehr et des Winnik débloquer leur compteur invite à l'optimisme dans les rangs servettiens.

Ce fut en revanche plus compliqué pour Lausanne et Fribourg. Victorieux la veille, Lions et Dragons ont dû se rendre à l'évidence que ce n'était pas leur soirée. Lausanne s'est incliné 6-0 à Bienne, alors que Fribourg a courbé l'échine 5-2 à Zurich.

Lausanne n'avait pas été flamboyant contre Langnau, mais les Vaudois avaient quand même remporté les trois points en jouant sur leur talent. A Bienne face à une équipe aux jambes fraîches, les hommes de Craig McTavish ont sombré. Le trou s'est produit lors d'un tiers médian perdu 4-0 avec quatre buts seelandais inscrits en 7'34. Les Vaudois ont manqué le coche en tout début de cette période médiane lorsque Conacher a attrapé le poteau de van Pottelberghe alors que le score n'était que de 1-0 en faveur des Bernois. Mais même sans cette maladresse, les Lions ont été bien trop indisciplinés et à fleur de peau pour espérer faire dérailler la belle machine biennoise.

Pour se rendre compte de la maestria des hommes de Lars Leuenberger, il suffit de se dire que ce ne sont pas moins de six buteurs différents qui sont parvenus à tromper les portiers lausannois, puisque Boltshauser a remplacé Stephan après le 4-0.

A Zurich, Fribourg est tombé sur un Denis Hollenstein des grands soirs. Auteur d'un quadruplé, le fils de Felix a permis aux ZSC d'effacer l'ouverture du score fribourgeoise et de passer l'épaule. En face, Sandro Schmid a confirmé son excellent match de la veille en marquant les deux buts des Dragons, mais le fait que les hommes de Grönborg aient été dominés jeudi soir au Tessin laissait penser qu'ils n'allaient pas subir un deuxième revers de rang.

Dans les buts zurichois, Ludovic Waeber a parfaitement répondu aux attentes de son coach en réalisant une performance très solide face à son ancien club.

Dans les deux autres rencontres de la soirée, Lugano a battu Ambri 3-0 pour signer un deuxième blanchissage de suite, tandis que Zoug a battu chichement Rapperswil 3-2.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus