Sombre week-end pour Genève-Servette

Sombre week-end pour Genève-Servette ! Au lendemain de leur défaite aux tirs au but face au ...
Sombre week-end pour Genève-Servette

Sombre week-end pour Genève-Servette

Photo: Keystone/MARCEL BIERI

Sombre week-end pour Genève-Servette ! Au lendemain de leur défaite aux tirs au but face au Zurich Lions, les Genevois se sont inclinés 2-1 à Ambri.

Déjà battu 3-2 aux Vernets par les Tessinois, Genève-Servette a concédé pour la première fois depuis le début de la saison deux défaites de rang. A la Valascia, les Genevois ont payé au prix cash leur indiscipline. Ainsi, le premier but inscrit par Michael Fora est tombé 20 secondes avant la sirène du premier tiers alors que l'on évoluait à 4-4. Eric Fehr était ensuite sur le banc des pénalités sur le 2-0 signé par le diabolique Julius Nättinen. Entre la 18e et la 40e minute, les Genevois ont dû purger au total... 33 minutes de pénalité.

La première réussite de la saison de Roger Karrer, tombée à la 45e, a redonné un semblant d'espoir aux Genevois. Mais en quête de rachat 24 heures après sa défaite à Rapperswil, Ambri-Piotta n'a rien lâché.

La logique a, en revanche, été pleinement respectée lors des deux autres rencontres de la soirée. Sur sa glace, Bienne a aisément remporté 4-1 le derby bernois contre Langnau. Battus la veille au soir à Fribourg, les Biennois ont forcé la décision lors de la deuxième période sur des réussites de Luca Cunti (23e) pour le 1-0 et de Toni Rajala (25e) pour le 2-0.

Lors de ce derby, Damian Stettler a connu son baptême du feu dans la cage des Tigers. Appelé à remplacer Ivars Punnenovs qui a tardé à revenir au jeu après la pause du premier tiers temps, le joueur de 19 ans a détourné les quatre premiers tirs qui lui ont été adressés avant de concéder l'ouverture du score alors que Bienne évoluait il est vrai en supériorité numérique.

Enfin au Hallenstadion, les Zurich Lions se sont emparés de la deuxième place du classement à la faveur de leur succès 5-3 devant Rapperswil Jona. De retour aux Lions après sa pige à GCK, Pius Suter a eu le bonheur d'inscrire le 2-1 à la 33e pour placer les siens sur la bonne orbite.

/ATS