Les Suisses manquent le coche, Steen Olsen vainqueur

Décevants une semaine plus tôt aux championnats du monde, les slalomeurs suisses n'ont pas ...
Les Suisses manquent le coche, Steen Olsen vainqueur

Les Suisses manquent le coche, Steen Olsen vainqueur

Photo: KEYSTONE/AP/John Locher

Décevants une semaine plus tôt aux championnats du monde, les slalomeurs suisses n'ont pas vraiment relevé la tête dimanche à Palisades Tahoe.

Le meilleur d'entre eux, Ramon Zenhäusern, a pris la 6e place d'une course remportée par le Norvégien Alexander Steen Olsen.

La déception est surtout grande pour Daniel Yule, 24e du slalom des Mondiaux et 2e de la première manche en Californie. Le skieur du Val Ferret a craqué dans une seconde manche disputée dans des conditions dantesques en raison des fortes chutes de neige et d'une visibilité de plus en plus réduite.

Daniel Yule, qui avait l'occasion de prendre les commandes du classement de la discipline avant l'ultime course prévue aux finales de Soldeu, a chuté à la 24e place de ce slalom dominical. Il se retrouve ainsi 3e à 65 points du leader de cette Coupe du monde de slalom Lucas Braathen, 7e dimanche. Le Globe s'est envolé pour lui.

Regrets pour Zenhäusern

Neuvième après la manche initiale, Ramon Zenhäusern a gagné trois places au final. Le Haut-Valaisan, percutant sur la première moitié du second parcours, aurait pu faire beaucoup mieux. Mais il a multiplié les accrocs sur le bas pour perdre toute chance de signer un troisième podium successif dans la discipline.

Sixième de la première manche, Loïc Meillard a sombré sur le second tracé, à l'image de Daniel Yule. Le vice-champion du monde de géant, décevant 11e samedi en géant sur la neige californienne, s'est classé 21e. Il reste 6e du classement de la spécialité, alors que Ramon Zenhäusern est 4e.

Aerni et Nef loin du compte

Les autres Helvètes avaient manqué leur affaire en première manche dans la station qui avait accueilli les JO de 1960 (sous le nom de Squaw Valley à l'époque). Luca Aerni (37e) et Tanguy Nef (41e) ont échoué à plus d'une demi-seconde du top 30, alors que Marc Rochat, Sandro Simonet et Noel von Grünigen ont connu l'élimination.

Cette course s'est par ailleurs jouée à la vidéo. Le Grec AJ Ginnis, désigné vainqueur dans un premier temps avec 0''01 d'avance sur Alexander Steen Olsen, a en effet été disqualifié pour avoir enfourché après de longues minutes d'attente. La tâche du jury n'a il est vrai pas été facilitée par le peu de visibilité.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus