Le couronnement d'un quatrième Russe

Paris-Bercy est bien une terre russe. Après Marat Safin, Nikolay Davydenko et Karen Khachanov ...
Le couronnement d'un quatrième Russe

Le couronnement d'un quatrième Russe

Photo: Keystone/AP/Christophe Ena

Paris-Bercy est bien une terre russe. Après Marat Safin, Nikolay Davydenko et Karen Khachanov, Daniil Medvedev a imposé à son tour sa loi dans le dernier Masters 1000 de l'année.

Le Russe s'est imposé 5-7 6-4 6-1 en finale devant Alexander Zverev pour cueillir le huitième titre de sa carrière, son troisième dans un Masters 1000 après ses succès l'an dernier à Cincinnati et à Shanghaï. A la peine depuis sa demi-finale perdue à l'US Open face à Dominic Thiem, Daniil Medvedev a retrouvé à Paris tout son punch pour signer un succès qui ne souffre aucune discussion.

En finale, il a, ainsi, su admirablement réagir après la perte du premier set pour stopper la très belle série d'Alexander Zverev. L'Allemand restait, en effet, sur douze victoires de rang avec ses deux titres à Colognes et son parcours parisien marqué par ses victoires sur Stan Wawrinka en quart de finale et sur Rafael Ndal samedi.

Avec cette victoire, Daniil Medvedev s'avance comme l'un des favoris du prochain Masters de Londres. Décevant l'an dernier lors de son baptême du feu dans le tournoi des Maîtres, celui qui a ravi à Roger Federer la quatrième place du classement de l'ATP a démontré tout au long de sa semaine parisienne combien l'indoor sied à son jeu.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus