Les marchés biennois devront bel et bien déménager

Les marchands biennois devront bel et bien changer leurs habitudes. Le préfet de Bienne a rejeté ...
Les marchés biennois devront bel et bien déménager

Les recours des marchands contre la décision des autorités biennoises de déplacer les marchés de la rue de Nidau à la place du Marché-Neuf ont été rejetés

La place du Marché-Neuf à Bienne La place du Marché-Neuf à Bienne

Les marchands biennois devront bel et bien changer leurs habitudes. Le préfet de Bienne a rejeté les recours dirigés contre la décision du Conseil municipal de transférer les marchés hebdomadaires et mensuels de la rue de Nidau à la place du Marché-Neuf. Cette décision a été publiée mercredi.

Après la décision communiquée début février par les autorités biennoises, six commerçants concernés, ainsi que l’association suisse des marchands forains, se sont opposés à ce transfert. Ils pointent notamment du doigt le trafic trop dense autour de la place du Marché-Neuf, qui représente un risque pour les marchands et les visiteurs. Les recourants estiment par ailleurs que ce site est trop loin de la zone piétonne et est trop peu fréquenté par le public pour que l’organisation d’un marché y soit viable.

 

Le préfet a tranché en faveur de l'exécutif

Toutefois, pour le préfet de Bienne, on ne peut pas admettre que l’existence des marchés soit mise en cause par ce changement de lieu. Il considère au contraire, qu’ils ont une réelle chance de prospérer sur la place du Marché-Neuf. Le préfet souligne encore que le Conseil municipal a prévu une période d’essai limité à une année afin d’évaluer les conséquences du transfert.

Enfin, il ajoute que les autorités visent un développement équilibré du centre-ville. Ils souhaitent renforcer l’identité d’artère commerçante de la rue de Nidau, tout en rétablissant la place du Marché-Neuf dans le rôle dont elle porte le nom, un objectif qui, selon le préfet, correspond à un intérêt public digne de protection.

 

Décision pas comprise

De leur côté, les marchands biennois regrettent cette décision. Le responsable biennois de l'union suisses de marchands forains, Peter Höltschi, souligne que la place du Marché-Neuf n'est pas assez attractive en raison du manque de passage et de la circulation. Il attend néanmois de voir de quelle façon les autorités comptent faire la promotion de ce déménagement.

Cette décision peut encore faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal administratif du canton de Berne dans les 30 jours. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes