Neuf vaccins indisponibles ou limités en Suisse

Neuf vaccins ne sont actuellement pas disponibles en Suisse ou seulement de manière limitée. Les restrictions touchent notamment les vaccins contre la varicelle, la Polio, la coqueluche, la fièvre jaune et la rage.

"Cinq vaccins pour enfants et quatre vaccins pour les voyages à l'étranger sont concernés", a déclaré Christoph Hatz, médecin en chef de l'Institut tropical et de santé publique suisse à Bâle et directeur du centre pour la médecine de voyage de l'Université de Zurich, confirmant une information publiée dans la "NZZ am Sonntag".

Personne ne court actuellement de danger. "Tous ceux qui ont absolument besoin d'un vaccin le reçoivent", a nuancé Christoph Hatz. Il voit toutefois un problème concernant les vaccins pour enfants, difficilement disponibles depuis quelques semaines. Cette pénurie ne concerne que les vaccins administrés de manière séparée.

Solutions

Pour les cas urgents, il reste possible de se rabattre sur un vaccin combiné. A partir de février, les monovaccins devraient à nouveau être disponibles. Et même si des réfugiés syriens devaient introduire en Suisse la poliomyélite, "nous trouverions des solutions" par exemple en important de l'étranger les vaccins nécessaires, a assuré le médecin en chef.

Pour la médecine de voyage, les indications ont été renforcées. Là où les vaccins sont en quantité limitée, seuls les voyageurs qui seront prochainement exposés à un risque devraient se faire vacciner.

Plusieurs causes

Plusieurs causes expliquent cette situation, selon Christoph Hatz. La taille du marché suisse et les faibles marges poussent les fabricants à livrer de préférence d'autres pays européens ou aux Etats-Unis, explique-t-il aussi.

Par ailleurs, les contrôles de qualité ont été renforcés, conduisant à des retards. Si une livraison de 10'000 doses de vaccins n'est pas autorisée à cause d'un doute sur la qualité, la pénurie guette.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes