Coup de théâtre sur le « Crité »

Après des soucis de chronométrage, c’est Steeves Schneeberger qui se classe finalement 3e du ...
Coup de théâtre sur le « Crité »

Après des soucis de chronométrage, c’est Steeves Schneeberger qui se classe finalement 3e du Critérium jurassien, au détriment de Jean-Marc Salomon. La « Super Spécial » a été annulée

Steeves Schneeberger est passé par tous les états d'âme sur ce 42e Critérium jurassien (photo : Georges Henz). Steeves Schneeberger est passé par tous les états d'âme sur ce 42e Critérium jurassien (photo : Georges Henz).

Le podium change sur le 42e Critérium jurassien. La « Super Spécial » a été annulée, la faute à des problèmes de chronométrage. Le jury s’est réuni jusqu’aux alentours de 22h, samedi, pour délibérer. Du coup, le classement final prend compte de la hiérarchie au terme de la 10e spéciale. La victoire est donc confirmée pour Ivan Ballinari (Skoda Fabia R5), devant Michaël Burri (Skoda Fabia R5) (+4’’5). Le podium est finalement complété par le pilote de Courrendlin Steeves Schneeberger (Ford Fiesta R5) (+3’45’’). Ce dernier avait été éjecté du podium après la « Super Spécial » en raison de problèmes mécaniques. Ce coup de théâtre repousse Jean-Marc Salomon (Ford Fiesta R5) au 4e rang. L’Ajoulot a pourtant eu droit aux honneurs et à la douche de champagne ! Fin en eau de boudin pour ce « Crité ».


Sébastien Lovis, président ad interim et directeur de course du Critérium jurassien

Ivan Ballinari (à droite) et son copilote Giusva Pagani laissent éclater leur joie (photo : Georges Henz). Ivan Ballinari (à droite) et son copilote Giusva Pagani laissent éclater leur joie (photo : Georges Henz).

Ivan Ballinari a donc vaincu le signe indien. Il s’est imposé pour la 1re fois sur les routes jurassiennes, dans cette manche du championnat de Suisse des rallyes. Après avoir pris les devants vendredi, le champion national en titre a tenu bon, malgré la pression incessante de Michaël Burri. Profitant également de l’abandon vendredi de Grégoire Hotz, le Tessinois réalise par la même occasion une belle opération au classement général du championnat national. Le podium est donc complété par Steeves Schneeberger, qui monte pour la 1re fois sur le podium du « Crité ».

Michaël Burri n'a cessé de talonner le leader de ce 42e Critérium jurassien (photo : Georges Henz). Michaël Burri n'a cessé de talonner le leader de ce 42e Critérium jurassien (photo : Georges Henz).

Quelle intensité !

Pour une belle bataille, il faut deux beaux combattants et le Critérium jurassien les a trouvés. Après avoir concédé plus de dix secondes à Ivan Ballinari vendredi, entre Courtemautry et Les Enfers, Michaël Burri a remporté six spéciales samedi, dont une à égalité avec Ivan Ballinari. Or, le pilote de Belprahon n’a pas réussi à faire la différence autant qu’il l’aurait souhaité. L’après-midi, par exemple, il n’a repris que deux secondes à son rival tessinois sur trois spéciales. Un vrai coude-à-coude pendant lequel Ivan Ballinari n’a rien lâché.

Ivan Ballinari : « On a bien lutté avec Burri »

Les régionaux en verve

Ce Critérium jurassien a aussi valu le détour par les performances des pilotes régionaux. Outre Burri, Schneeberger et Salomon, on retrouve quatre équipages du Jura et du Jura bernois dans le top 20. Anthony Huguelet (Subaru Impreza, +9’28’’) s’est classé 12e devant Sacha Althaus (Peugeot 208 R2, +9’58’’). Cyrille Crevoiserat (Ford Fiesta R2, +12’07’’) boucle cette édition en 18e position, alors que Philippe Noirat (Peugeot 206, +12’56’’) a fini 20e. /mle

Sacha Althaus a survolé le rallye junior avant de connaître une crevaison qui le repousse au 2e rang de la catégorie (photo : Georges Henz). Sacha Althaus a survolé le rallye junior avant de connaître une crevaison qui le repousse au 2e rang de la catégorie (photo : Georges Henz).

14e l'an dernier, Anthony Huguelet a fait encore mieux cette année (photo : Georges Henz). 14e l'an dernier, Anthony Huguelet a fait encore mieux cette année (photo : Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus