Nicolas Fluri : « Les JO, il n’y a rien de plus beau »

Retenu pour les prochains Jeux Olympiques de Pyeongchang, l’arbitre prévôtois Nicolas Fluri ...
Nicolas Fluri : « Les JO, il n’y a rien de plus beau »

Retenu pour les prochains Jeux olympiques de Pyeongchang, l’arbitre prévôtois Nicolas Fluri raconte son émotion à l’idée de vivre ses premiers JO

Nicolas Fluri va vivre ses premiers Jeux Olympiques comme arbitre. Nicolas Fluri va vivre ses premiers Jeux olympiques comme arbitre.

« Les mots me manquent ». Ce jeudi matin encore, Nicolas Fluri reste submergé par une certaine émotion. Celle que doivent ressentir la plupart des sportifs, entraîneurs ou arbitres au lendemain de l’annonce d’une sélection pour les Jeux olympiques. L’arbitre de Moutier figure parmi les cinq arbitres retenus par la Fédération internationale de hockey sur glace pour les prochains JO d’hiver de Pyeongchang en Corée du Sud en février prochain. « C’est le Graal. Les JO il n’y a rien de plus beau. Y aller, c’est un rêve », nous a confié Nicolas Fluri.

Nicolas Fluri explique ce que représentent pour lui les JO

Championnat de Ligue A (ou National League), Coupe nationale, Ligue des Champions, Coupe Spengler, championnats du monde, et maintenant les Jeux Olympiques. Nicolas Fluri aura, en février prochain, arbitré toutes les grandes compétitions possibles pour un juge de ligne suisse. « Mais la boucle n’est jamais vraiment bouclée, il reste toujours quelque chose à faire. À la fin de la saison, je tirerai un bilan pour voir si je me dirige vers un rôle d’arbitre principal ou si je continue comme juge de ligne », glisse malicieusement le Prévôtois. Avant cela il va prendre le temps de pleinement profiter de son « rêve » éveillé. /jpi

Nicolas Fluri aura arbitré tous les grands événements


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus