Le sacre de Beat Feuz

Pour la 2e année consécutive, le skieur bernois s’offre le globe de cristal de la descente
Le sacre de Beat Feuz

Pour la 2e année consécutive, le skieur bernois s’offre le globe de cristal de la descente

Beat Feuz s'est appuyé sur une grande régularité cet hiver pour être couronné (photo : Swiss Ski). Beat Feuz s'est appuyé sur une grande régularité cet hiver pour être couronné (photo : Swiss Ski).

Beat Feuz conserve sa couronne. Le Bernois a décroché le globe de cristal en descente pour la 2e année consécutive. Il a été sacré ce matin lors des finales de la Coupe du monde de ski alpin à Soldeu. Le Suisse a pris le 6e rang de la dernière descente de la saison en Andorre. Une 12e place lui était suffisante pour être couronné. Le seul rival de Beat Feuz a fait ce qu’il devait ce matin. L’Italien Dominik Paris (Pariss) l’a emporté à Soldeu. Il a précédé le Norvégien Kjetil (Chétil) Jansrud de 34 centièmes et l’Autrichien Otmar Striedinger de 41 centièmes. Le Grison Mauro Caviezel a échoué à la 4e place à 6 centièmes du podium.


Une régularité gagnante

C’est en véritable métronome que Beat Feuz triomphe à nouveau dans sa discipline de prédilection. Le Bernois n’a remporté qu’une descente cet hiver, celle de Beaver Creek, c’est trois de moins que Dominik Paris. Mais le Suisse est monté sur le podium à six reprises en huit épreuves et n’a jamais terminé au-delà du 6e rang. Cette régularité lui permet de devancer d’un souffle l’Italien, nettement moins à l’aise en début de saison et trois fois hors du top 10.

Cette régularité n’est pas nouvelle pour le skieur de Schangnau. Il a accroché la boîte lors de 11 des 13 dernières descentes disputées en Coupe du monde. A 32 ans, il est bien le maître de la discipline. Et ce globe devrait lui permettre de surmonter la déception des derniers championnats du monde où il avait échoué au pied du podium. /msc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus