Federer s’offre une 9e couronne après un gros combat

Au terme d’un match haletant, le Bâlois a stoppé le rêve du surprenant Marius Copil en deux ...
Federer s’offre une 9e couronne après un gros combat

Au terme d’un match haletant, le Bâlois a stoppé le rêve du surprenant Marius Copil en deux sets 7-6 / 6-4 en finale des Swiss Indoors

Roger Federer embrasse pour la neuvième fois le trophée des Swiss Indoors, record en cours. Roger Federer embrasse pour la neuvième fois le trophée des Swiss Indoors, record en cours.

Cette finale des extrêmes a duré à peine plus d’une heure et trente minutes, mais le combat a été intense. Une bataille remportée 7-6 / 6-4 par Roger Federer face au Roumain Marius Copil, et qui sacre le Bâlois pour la 9e fois sur ses terres lors des Swiss Indoors de tennis. La première balle de match concrétisée par le Suisse a sonné comme une délivrance pour le public de la halle St-Jacques, parfois médusé par la bravoure de Marius Copil. Roger Federer a finalement eu le mérite des très grands joueurs : celui d’être plus costaud dans les moments chauds.

Galerie photos de la finale

Roger plus solide dans le jeu décisif

Le premier set a été un mano à mano acharné durant lequel le Roumain n’a plié que dans les derniers instants du Tie-Break. Roger Federer donnait le ton avec un jeu blanc pour ouvrir le bal. Derrière, Copil claquait un ace sur son premier service, puis un deuxième à 243 km/h ! Au premier break réalisé par Copil à 1-1 sur une double-faute, Federer répondait quelques jeux plus tard pour revenir à 3-3. Aux missiles du Roumain, le Suisse répliquait avec un service varié qui faisait aussi des merveilles avec quatre jeux blancs réussis par le N°3 mondial dans la première manche. Mais le 93e au classement ATP a fini par céder à la pression sur trois fautes directes consécutives dans un jeu décisif palpitant, finalement remporté 7-5 par Roger.

Roger Federer : « 99 titres, ce n'est pas normal »

Copil abdique sur 4 challenges malheureux dans le même jeu !

Mené 4-1 dans la seconde manche, le Suisse a dû encore une fois s’employer pour finalement aligner cinq jeux de suites, non sans mal. A l’abnégation est venu s’ajouter un gros brin de réussite en faveur du Bâlois. A 4-4 dans sur le service de Copil, quatre « challenges » consécutifs (NDLR, consultation du ralenti afin de voir si une balle est sortie ou non) sont défavorables au Roumain. Pour quelques millimètres, à chaque fois… Un jeu épique qui offre à Federer le break ultime pour ensuite s’imposer. Il aura pris dans cette finale trois fois le service de son adversaire, un exploit tant le tombeur de Zverev et Cilic a assommé ses adversaires sur sa mise en jeu tout au long de la semaine. A 37 ans, Roger Federer remporte son quatrième tournoi de l’année après l’Open d’Australie, Rotterdam et Stuttgart, le 99e de sa carrière sur le circuit ATP. Titanesque. Et un peu plus près des étoiles, de la barre mythique des 100 tournois remportés et du record absolu de Jimmy Connors (109). Marius Copil, peu connu du grand public au début du tournoi, aura lui vécu « un rêve » et repart avec le sentiment d’avoir tout donné face au maître des lieux. /jpi

A 37 ans, Roger Federer savoure toujours plus

Roger Brennwald, patron des Swiss Indoors, tire un bilan exceptionnel de l'édition 2018


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus