Un an après, le vote communaliste célébré à Moutier

Un millier de personnes se sont réunies samedi à Moutier pour célébrer le premier anniversaire ...
Un an après, le vote communaliste célébré à Moutier

Un millier de personnes se sont réunies samedi à Moutier pour célébrer le premier anniversaire du vote communaliste et de la décision des Prévôtois de rejoindre le canton du Jura

Les autonomistes ont entonné la Rauracienne à la fin de la partie officielle. (photo : Georges Henz) Les autonomistes ont entonné la Rauracienne à la fin de la partie officielle. (photo : Georges Henz)

La vieille ville de Moutier s’est parée des couleurs jurassiennes samedi, un an après le vote communaliste. La « Fête de la liberté » a réuni un millier de personnes venues célébrer la décision prise par les Prévôtois le 18 juin dernier. La manifestation était organisée par le camp autonomiste à la place de « Faites la liberté » dans les rues du centre historique de Moutier. Une façon d’ouvrir la manifestation à tous les Prévôtois, y compris ceux qui ont voté « non », selon les organisateurs.

 

La confiance des autonomistes

La partie officielle s’est tenue devant l’Hôtel de ville. Le maire de Moutier, Marcel Winistoerfer, a pris la parole en premier. Il a rappelé son optimisme quant au transfert de la cité prévôtoise dans le canton du Jura. « Justice sera rendue un jour. Ma confiance est toujours la même », a-t-il indiqué. Marcel Winistoerfer a fait part de signes prometteurs. Il a notamment souligné le développement de collaborations entre l’Hôpital du Jura et le site de Moutier de l’Hôpital du Jura bernois ainsi que l’intégration de Prévôtois dans la vie politique jurassienne. Le maire s’est toutefois insurgé contre ceux qui contestent la décision prise par les habitants de Moutier. « On voudrait nous reprendre cette victoire. C’est incorrect, inimaginable, inqualifiable, impensable, impossible et tellement injuste », a déclaré Marcel Winistoerfer.

Le porte-parole de Moutier ville jurassienne, Valentin Zuber, est également monté à la tribune. Il a évoqué le dynamisme de Moutier et les bonnes relations entre Prévôtois, un an après le vote communaliste. « En aucun cas, nous ne devons tomber dans le piège de ceux qui cherchent à attiser les tensions. Les choses ont bien évolué. Aux 52% de Jurassiens qui ont voté « oui », on peut désormais ajouter tous les démocrates qui acceptent le verdict des urnes », a indiqué Valentin Zuber. Ce dernier a estimé que 90% des Prévôtois souhaitaient aujourd’hui que le transfert de Moutier dans le Jura se fasse rapidement.

 

Un imposant drapeau jurassien

À l’issue de la partie officielle, les organisateurs ont déployé un drapeau jurassien de huit mètres sur huit sur la façade de l’Hôtel de ville. Comme le veut la tradition, les personnes présentes ont également entonné la Rauracienne. De nombreux politiciens jurassiens avaient fait le déplacement, dont la présidente du Parlement, Anne Froidevaux, et plusieurs membres du Gouvernement. Ils ont toutefois précisé être là à titre privé. « C’est la fête des Prévôtoises et Prévôtois aujourd’hui mais nous voulions être présents pour montrer que nous sommes toujours avec eux pour porter ce dossier jusqu’au bout et le plus rapidement possible. Je crois que c’est bien de montrer que les autorités savent aussi se mêler à la foule pour faire valoir des droits légitimement et démocratiquement acquis », nous a confié le ministre Charles Juillard. /alr

Notre reportage réalisé sur place :


Actualisé le

 

Actualités suivantes