L'absorption intestinale de fer perturbée par certaines nanoparticules

Des nanoparticules de polystyrène encapsulant les médicaments ou absorbées via l'alimentation peuvent modifier l'absorption du fer par l'intestin, voire peut-être affecter aussi celle de certaines vitamines, selon une étude publiée dimanche par la revue "Nature nanotechnology".Chez des poulets exposés à haute dose à des particules de 50 nanomètres (milliardièmes de mètre) de diamètre, l'équipe de Michael Shuler (Université Cornell, Etats-Unis) a constaté une diminution de l'absorption du fer. /SERVICE


Actualisé le