Moutier et Tavannes/Tramelan en position délicate

Les deux clubs du Jura bernois de 2e ligue interrégionale abordent la trêve hivernale en position ...
Moutier et Tavannes/Tramelan en position délicate

Les deux clubs du Jura bernois de 2e ligue interrégionale abordent la trêve hivernale en position de relégables. Le FCTT misera sur son esprit de résilience pour aller chercher le maintien, tandis que les Prévôtois comptent sur le recrutement pour s’en sortir

Habib Diakité et le FC Moutier comptent sur le recrutement pour tenter de se relever. Habib Diakité et le FC Moutier comptent sur le recrutement pour tenter de se relever.

C'est la trêve hivernale pour les clubs de 2e ligue interrégionale de football. Les équipes de la région ont rangé les crampons après un dernier week-end marqué par la Coupe de Suisse. En championnat, le tableau régional n’est pas des plus probants puisque le FC Moutier et le FC Tavannes/Tramelan passeront les fêtes sous la barre.


Constat alarmant au FC Moutier

Le FC Moutier affiche la situation la plus critique avec une position de lanterne rouge du Groupe 3 et déjà quatre points de retard sur la barre. L'équipe prévôtoise, fortement remaniée et rajeunie cet été, n'a gagné que deux matches en 13 rencontres, dont une sur tapis vert face au FC Courtételle. « On a clairement remarqué que l’on manquait énormément d’expérience. Actuellement, on n’a pas le niveau pour se maintenir en 2e ligue interrégionale », alerte le directeur technique du FC Moutier Christophe Nicoulin qui compte sur le recrutement durant la trêve pour monter une opération sauvetage. « On aimerait se renforcer dans toutes les lignes, amener de l’expérience. On fait des erreurs défensives qui ne pardonnent plus à ce niveau. Et on doit aussi trouver quelqu’un qui met les buts quand les occasions se présentent, ce qui n’a jamais été le cas durant ce premier tour », relève Christophe Nicoulin.

Christophe Nicoulin :  « En difficulté dans tous les secteurs de jeu »

Péchés de jeunesse aussi au FC Tavannes/Tramelan

La situation s’annonce encore délicate pour le FC Tavannes/Tramelan qui a déjà lutté pour son maintien ces trois dernières années. Les footballeurs du Jura bernois passeront eux aussi Noël sous la barre, à la douzième place à 2 points du premier non-relégable. Ils n'ont engrangé que deux victoires en 13 rencontres. « Il ne manque pas grand-chose. Qualitativement, on a un effectif à la hauteur de la 2e ligue interrégionale. Mais c’est une jeune équipe et on paye parfois assez cher notre manque d’expérience et de leadership », expose le responsable de l'équipe première Benjamin Mercier qui fait néanmoins confiance à ce même groupe pour la phase retour. « On ne va pas aller chercher cette expérience à l’extérieur, sauf opportunité exceptionnelle. Ce n’est pas dans notre politique, on ne veut pas se mettre à rémunérer des recrues. On ne va pas changer cette ligne durant la trêve », affirme Benjamin Mercier. Tavannes/Tramelan misera une fois de plus sur sa capacité de résilience affichée ces dernières années pour tenter de s’extraire de la zone rouge au printemps prochain. /jpi

Benjamin Mercier : « Il ne manque pas grand chose »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus