Saint-Imier boit la tasse à Saignelégier

9-3. L’écart final au tableau d’affichage du Centre de Loisirs de Saignelégier en dit long ...
Saint-Imier boit la tasse à Saignelégier

Saint-Imier boit la tasse à Saignelégier Malgré tout son talent, Jeremy Mano (à gauche) n'a rien pu faire lors du derby de 1ère ligue de hockey sur glace disputé contre Franches-Montagnes

9-3. L’écart final au tableau d’affichage du Centre de Loisirs de Saignelégier en dit long sur les forces en présence dimanche soir lors du derby de 1ère ligue de hockey sur glace entre Franches-Montagnes et Saint-Imier, disputé devant 452 spectateurs. Plus rapides, plus collectifs, plus réalistes, les Taignons ont aussi profité d’un contingent davantage fourni pour assoir leur supériorité sur des « Bats » bien trop indisciplinés.

Des pénalités en cascade

Derby oblige, l’ambiance était électrique dès le coup d'envoi tant dans les tribunes que sur la glace. Un nombre incalculable de pénalités de part et d’autre est venu ponctuer une rencontre particulièrement hachée. Mené 1-0 après 14 secondes de jeu grâce à une réussite de Joan Siegrist, Saint-Imier a eu le mérite de s’accrocher grâce à l’inévitable Jeremy Mano alors que Nicolas Rebetez, prêté par le HC Ajoie, avait auparavant doublé la mise pour Franches-Montagnes. Loris Schlüchter redonnait deux longueurs d’avance à ses couleurs mais Mano déjouait à nouveau le gardien taignon Thomas Hentzi d’une splendide feinte 2 minutes plus tard. Le défenseur Célien Girardin profitait ensuite d’une double supériorité numérique au début du 2e tiers pour ramener Saint-Imier à hauteur de son hôte et le faire douter jusqu’à la mi-match.

Saint-Imier étouffé

La débauche d’énergie des Imériens n’a toutefois pas suffi face à une équipe puissamment portée vers l’avant. Nicolas Bangerter, Joan Siegrist (3x), Anthony Tomat et Morgan Vaucher transformaient la rencontre en un véritable pensum pour l’équipe de Freddy Reinhard et son gardien David Schüpbach, lui qui n’avait pas disputé un match à ce niveau-là depuis près de quatorze ans. Au classement, Franches-Montagnes est 3; Saint-Imier 9e. /gcb


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus