Le HCFM victorieux d’un derby indécis

Le HC Franches-Montagnes maître sur ses terres. Les hockeyeurs taignons de 1re ligue ont gagné ...
Le HCFM victorieux d’un derby indécis

 Le HC Franches-Montagnes (en rouge) a fini par passer l'épaule mardi soir à Saignelégier face au HC Saint-Imier.

Le HC Franches-Montagnes maître sur ses terres. Les hockeyeurs taignons de 1re ligue ont gagné 4-3 (1-1 ; 1-1 ; 2-1) contre Saint-Imier mardi soir à Saignelégier lors de la 7e journée du Masterround inférieur. Ils remportent du même coup un troisième succès en quatre parties face aux Imériens cette saison. Ce 4e derby de l’hiver a été suivi par 245 personnes. Au classement, le HCFM reste toujours à la première position avec 51 unités. Le HCSI stagne au 2e rang avec 29 points mais a joué une rencontre de plus que ses adversaires directs.

Un début de match à l’avantage des locaux

La troupe de Martin Bergeron entrait le mieux dans la partie. En face, les visiteurs paraissaient tétanisés par l’enjeu de cet affrontement. Il fallait patienter moins de cinq minutes pour voir le tableau d’affichage se débloquer. L’attaquant du HCFM, Gaëtan Siegrist, mystifiait le portier Frédéric Dorthe, masqué, de la ligne bleue et en avantage numérique. Les acteurs, d’un côté comme de l’autre, faisaientt preuve de bonne volonté durant ce premier tiers-temps, sans pour autant amener véritablement du danger devant les buts. Les « Bats » égalisaient au quart d’heure de jeu, grâce à une subtile déviation de Michael Neininger. Le HCFM aurait pu reprendre l’avantage avant la sirène, si Gaëtan Siegrist n’avait pas manqué le but vide.

Saint-Imier prend les devants… avant de se faire rejoindre sur le gong

Le HC Franches-Montagnes mettait une grosse pression dès l’entame de la période intermédiaire. Le HC Saint-Imier laissait passer l’orage, avant de marquer contre le cours du jeu. Paco Beuret, après un joli effort personnel, mettait le palet au bon endroit. Pénalisées à quelques reprises vers la mi-match, les « chauves-souris » pliaient mais ne rompaient pas, malgré plusieurs situations « chaudes » devant leur gardien. Les deux formations retournaient toutefois au vestiaire sur un score de parité, suite à la réussite de Thomas Boillat sur le gong.

Le triplé pour Gaëtan Siegrist

Un homme allait forcer la décision au cours du troisième « vingt ». Gaëtan Siegrist, encore lui, inscrivait deux réussites pour fêter un triplé personnel. Il profitait, tout d’abord, d’une erreur défensive adverse pour redonner une longueur d’avance à son équipe (48e). C’était encore lui qui délivrait ses couleurs à la 56e minute de jeu. Entre ces deux buts, le HCSI avait remis les pendules à l’heure (55e), via Yoan Vallat. Sur l’ensemble de la rencontre, la victoire du HCFM n’est de loin pas volée. De son côté, le HCSI s’est montré volontaire et a fait preuve d’abnégation, mais cela n’a pas suffi. /bbo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus