« Ce serait présomptueux de s’annoncer favori »

Vainqueur des derniers play-off de 1re ligue, le HC Franches-Montagnes de Michaël Röthenmund ...
« Ce serait présomptueux de s’annoncer favori »

Vainqueur des derniers play-off de 1re ligue, le HC Franches-Montagnes de Michaël Röthenmund repart au combat dès ce week-end en délaissant le costume d’équipe à battre à Université Neuchâtel

Michaël Röthenmund va vivre sa 2e saison aux commandes du HC Franches-Montagnes (photo : Georges Henz). Michaël Röthenmund va vivre sa 2e saison aux commandes du HC Franches-Montagnes (photo : Georges Henz).

La pandémie de Covid-19 l’a stoppé en plein élan et semble avoir atténué ses ambitions. Le HC Franches-Montagnes entame ce week-end un nouveau championnat de 1re ligue de hockey sur glace. Il reçoit la visite de Saastal samedi à 17h15 à Saignelégier pour lancer sa saison et définitivement tourner la page de la fin abrupte du dernier hiver. Vainqueur de la finale des play-off, il a été privé de finale nationale et d’éventuelle promotion en MySports League, la 3e division suisse, par le coronavirus. « C’est oublié, coupe d’entrée Michaël Röthenmund. On est uniquement focalisé sur la nouvelle saison ».


L’épouvantail Université Neuchâtel

L’entraîneur du HCFM ne veut pas brûler les étapes pour sa 2e année aux commandes des « sang et or ». « C’est un peu vite pour se fixer des objectifs élevés », dit-il en admettant tout de même qu’il possède une équipe « pour jouer le haut du tableau ». Mais le technicien taignon a observé de près l’activité d’Université Neuchâtel sur le marché des transferts. L’équipe du littoral « s’est bien renforcée avec l’arrivée de six attaquants de ligues supérieures et sera un adversaire redoutable ». Dès lors, « ce serait présomptueux de s’annoncer favori et de briguer une promotion maintenant », lance-t-il.

Michaël Röthenmund : « La MySports League n’est, pour le moment, pas un objectif »

Un large contingent

Michaël Röthenmund pourra s’appuyer sur un effectif de 25 joueurs cet hiver. « Au début de saison, en jouant un match par semaine, ça peut être trop. Mais si on veut aller loin dans un championnat, c’est une nécessité d’avoir autant de joueur », justifie l’entraîneur taignon. Il espère ainsi pouvoir réagir rapidement aux blessures et dispenser des entraînements de qualité. « Ça a fonctionné l’année passée. Cette profondeur nous a souvent permis de faire la différence en fin de match », détaille encore Michaël Röthenmund. /msc

Les mouvements de l’été

Arrivées (4) : Anthony Donzé (retour au jeu), Laurent Emery (HCFM II), Amaury Simon (HCFM II), Matthias Von Dach (Lyss).

Départs (3) : Sébastien Hostettler (arrêt), Joël Küpfer (Meinisberg), Vivien Michel (HCFM II).

Le HCFM est devenu champion romand de 1re ligue en mars dernier en dominant St-Imier en finale des play-off (photo : Jonathan Vallat). Le HCFM est devenu champion romand de 1re ligue en mars dernier en dominant St-Imier en finale des play-off (photo : Jonathan Vallat).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus