Vers une nouvelle aire pour les gens du voyage étrangers

Une nouvelle solution se dessine dans la recherche d’une aire de transit définitive pour les ...
Vers une nouvelle aire pour les gens du voyage étrangers

L’aire d’accueil pourrait être réalisée à Wileroltigen

Le canton de Neuchâtel ne possède plus d'aire d'accueil provisoire pour les gens du voyage. (Photo: archives)

Une nouvelle solution se dessine dans la recherche d’une aire de transit définitive pour les gens du voyage étrangers. L’Office fédéral des routes (OFROU) a proposé au canton de Berne une aire sur l’A1, située dans la commune de Wileroltigen et attenante à l’aire de repos. Le conseiller d’Etat Christoph Neuhaus a rencontré vendredi les présidents des communes de Wileroltigen, Gurbrü et Ferenbalm afin de discuter de l’éventuel site.

Il y a deux semaines, l’OFROU a répondu à la demande du canton de Berne en se déclarant prêt à mettre à disposition des parties d’une parcelle dans la commune de Wileroltigen pour la réalisation d’une aire de transit destinée aux gens du voyage étrangers. Lors de l’évaluation des sites en 2015, la Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques (JCE) avait déjà examiné cette parcelle, qui se trouve au bord de l’autoroute, à côté de l’aire de repos. Ce site est adapté pour accueillir une aire de transit. Ces prochains mois, la JCE va approfondir le dossier du site de Wileroltigen. Comme pour le projet de Meinisberg, elle va établir un avant-projet et une estimation des coûts. Le Grand Conseil du canton de Berne statuera ensuite sur le crédit d’objet. La population sera informée lors d’une réunion publique, qui aura lieu le 14 août à 20h. /comm+emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus