Ecoles spécialisées: le canton réagit face à la pénurie

Le canton de Berne répond au manque de classes spécialisées. Selon un communiqué diffusé jeudi ...
Ecoles spécialisées: le canton réagit face à la pénurie

Des mesures ont notamment été prises dans le Jura bernois et à Bienne, régions particulièrement touchées par le manque de place

-

Le canton de Berne répond au manque de classes spécialisées. Selon un communiqué diffusé jeudi, la demande ne cesse d’augmenter et certaines familles ont beaucoup de peine à trouver une place appropriée pour leur enfant. La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale a donc décidé de réagir pour cette rentrée scolaire.

Le Jura bernois et l’agglomération de Bienne sont particulièrement touchés par cette situation. Face au nombre de places d’école et d’internat insuffisant, la SAP a mis sur place une gestion au cas par cas ainsi que des conseils spécialisés ponctuels pour venir en aide aux parents en difficulté. Ces mesures doivent permettre de trouver des solutions pour les enfants et les adolescents présentant des problèmes complexes, dont la scolarisation et la prise en charge impliquent des frais exceptionnels. Des moyens financiers ont aussi été débloqués pour aider les établissements scolaires qui doivent mettre en place un enseignement adapté. Deux classes supplémentaires ont par ailleurs été ouvertes à Tavannes.

Dans l’ensemble du canton, 93 places ont été créées dans des écoles spécialisées pour la rentrée 2017. La Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale et celle de l’Instruction publique travaillent par ailleurs sur un projet pour réduire les inégalités de traitement entre les élèves des écoles régulières et ceux des établissements privés. Il sera présenté au Grand Conseil au printemps prochain. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus